L'automobile (aller de l'avant !)

Publié le par Filaplomb

GepettoVillage.JPG
Le mouton à roue de chez GepettoVillage, 89 Euros.



Tu es tranquillement chez toi à regarder un chef d'œuvre du cinéma réaliste [en fait, un film américain dont seuls l'action et les effets spéciaux font office de scénario] et une publicité vient t'annoncer que la sortie de la nième voiture de marque Fiat est la «naissance d'une passion».
A grands renforts d'Edith Piaf dans la langue de Shakespeare et de ralentis créateurs de beauté intemporelle, ils te suggèrent fortement qu'on touche ici à l'art.

Alors que finalement, c'est un ordinaire véhicule automobile.

C'est comme la publicité pour la nouvelle-nouvelle BMW, une sorte de gros quatre/quatre pour mâles en déficit d'assurance, un truc surdimensionné exactement à l'image que certains hommes d'affaires ont d'eux-mêmes.
Entre autre argument du même tonneau, l'industriel allemand compare la sortie de l'engin motorisé à la parution d'un nouveau roman d'Hemingway. Heureusement que le vieux barbu n'est plus de ce monde pour leur péter la bouteille de whiskey sur la gueule figure.
J'espère qu'ils ont au moins prévu un pédalier capable d'accueillir les chevilles super infatuées.

Le but à l'origine était d'avoir à disposition, un moyen de transport personnel. Un truc qui démarre le matin et où tu n'as jamais l'occasion de douter que tu arriveras à destination. Une chose utile à son propriétaire, sans qu'elle devienne source de surcoût ni de soucis supplémentaires [dont la pollution, bien sûr].

Et voilà qu'on continue à nous vendre des véhicules comme des produits de luxe, des signes extérieurs de statut social et dont le prix, malgré la maîtrise technique qui est censée exister chez les fabricants, ne suit jamais la logique de tout produit industriel en baissant par la simple augmentation des quantités produites [A la question : «Pensez-vous que cette phrase est trop longue ?», 62% de mes lecteurs ont répondu OUI, dès le premier tour].

Heureusement, la disparition du pétrole va mettre à mal cette industrie et l'obliger à relancer la turbine à idées. Peut-être pourront-ils cette fois-ci axer leur recherche beaucoup plus sur l'économie et moins sur le luxe et l'apparat.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lutine 03/04/2007 11:05

Fil,

Tu ne crois pas si bien dire.

Je viens à l'instant de me la jouer "la châtain avec paire de lunette de soleil portée en serre-tête (pour garder le cerveau compressé et don céviter de perdre trop de neurones) au volant (ben oui, Zhom est pas là, je peux pas prendre la place du mort, et comme il est parti que hier, j'ai pas eu le temps de trouver un amant) de ma grosse berline allemande qu'on voit de loin. Bon, moi, j'ai fais le modèle pétasse 68, 92, c'est trop loin pour moi.

En ce moment, je suis une SVF (sans véhicule fixe), mais je me la pête quand même parce que personne ne le sait qu'elle est pas à moi, la caisse et qu'on me l'a prêté pour me rendre service, parce que tout faire à pied depuis mon village, c'est pas possible ;-)

Bonne journée

Lutine

AJT : oui !!

filaplomb 02/04/2007 20:25

Alain : et bé, on se le montre à soi-même, bien sûr !

Nicolas : Si ça reste pratique pour le transport, c'est bon ! :-)

Lutine : vendue ! :-p

Franssoit : Tu n'as pas de problème pour le parking avec la plus grosse et la plus longue ? (mais quand même, un petit coup d'aspirateur de temps en temps…).

Angie : OK Ça marche !

Franssoit : laisse, on faisait un contrôle technique ! :-)


SAX : Ça manque de E !

franssoit 02/04/2007 20:20

Oui, je les vois. Et je les aime, tes gros posts.

Angie 02/04/2007 18:15

Alors tu les vois mes posts?

franssoit 02/04/2007 18:09

Ben partez pas, les filles !!!