Le chauffeur (les démarrages en côte !)

Publié le par Filaplomb

FordMustang.JPG
Dans les magasins Ford, à côté des «vraies» voitures,
on pouvait acheter cette version pour enfant qui est aujourd'hui de nouveau fabriquée.




Du temps où j'avais suffisamment de budget pour avoir une voiture, j'évitais de klaxonner les voiturettes.

Une sorte de respect, peut-être de la condescendance, pour cet être incapable de passer son permis et obligé de se rabattre sur l'achat, par ailleurs très cher, de ce type de véhicule.

Peut-être qu'il a essayé cinq ou dix fois de l'obtenir et que finalement, il a renoncé. Après tout, s'il s'agit juste d'aller faire les courses au Champion du coin ou de ramener Mamie de son club de bridge le dimanche, c'est largement suffisant.

Pourvu que cela suffise à satisfaire la majorité des déplacements nécessaires, à quoi bon s'entêter à apprendre le créneau ou le démarrage en côte ? Pourquoi insister ?

Ainsi, Monsieur Strauss Kahn, qui ne plait qu'à lui-même et à Anne Sinclair, vient, sur les plateaux de télévision de nouveau se présenter au permis de conduire le pays.

Il est peut-être temps pour lui, dont les militants socialistes ont rejeté pour 80% d'entre eux, l'ensemble de ses propositions et de sa personne, de s'acheter une voiturette pour se déplacer à son rythme.

Mais puisqu'on te dit que tu ne sais pas les faire les créneaux !

Commenter cet article

Nicolas J 09/05/2007 16:54

Fil,
On ne va pas se battre bien sûr ! Mais... on peut discuter !
Sur l'encadrement machin truc : ce n'est pas sur une thématique sécuritaire que la gauche retrouvera un jour le pouvoir mais sur un projet global de société.
S'il faut créer en partenariat avec l'Education Nationale et la Justice un nouveau service (pris actuellement en charge partiellement par des associations) avec des "machins" encadrée pas des éducateurs : oui (ça ne coûtera pas plus cher qu'avec des militaires et c'est leur boulot). Pas un truc militaire : tu parles d'un projet de société !
Sur Ségolène Royal ou pas : actuellement, elle avait la légitimité pour être candidate à la présidentielle parce qu'elle a été élue (largement) pour ça. Maintenant, il s'agit de trouver un secrétaire général pour le parti. Il faut un nouveau congrès et un nouveau vote. Ségolène Royal peut légitimement être portée par ce congrès. Les autres aussi !
Et il y a peut-être plus important à trouver qu'un chef ! Un projet de société complet, venant de la base du parti.
Ce que tu appelles bagarres internes est peut-être tout simplement la démocratie : on discute sur des projets et on se met d'accord sur un texte au congrès (du Mans en l'occurrence). Ainsi, il ne faut pas confondre l'UMP et le PS sur la manière de conquérir le pouvoir et sur la démocratie interne.
Attention : je ne dis pas : "pas elle", je dis juste qu'il faut que ces messieurs-dames travaillent ensemble intelligement.

filaplomb 09/05/2007 12:29

Bdu : merci de ton avis, c'est intéressant ! :-P

Nicolas : sur l'encadrement militaire, je ne change pas d'avis, on ne va pas se battre !
Ségolène Royal est incontournable. Tu oublies, tout le monde oublie qu'avant elle, ce n'était que bagarres internes, dont nous avons encore eu écho pendant la campagne. Chacun jugeant plus important de faire gagner son clan que la gauche.
Avec sa candidature, avec sa popularité, elle a dépassé tout cela et il s'agit de s'appuyer là-dessus pour construire les victoires.

Par exemple, si Ségolène Royal se retrouve éjectée ou remisée au fin fond du PS, je voterais pour Bayrou aux législatives.

Regarde comment Sarkozy a imposé ses idées à son camp et comment en arrêtant les batailles entre eux, ils ont conquis l'opinion.
Il suffit de discuter sans fin en interne, ca ne sert à rien et ça n'avance pas.

Ségolène Royal doit être maintenant la porteuse de la rénovation du PS dans un projet social démocrate. C'est la condition pour garder l'élan créer et c'est la seule ! :-)

Nicolas J 09/05/2007 11:37

Fil,
Je reprends l'exemple : l'encadrement des jeunes par des militaires ne peut pas être proposé comme ça à gauche, même si ça peut être fait. La gauche, c'est aussi de dire que les problèmes de délinquance sont issus d'un problème social, d'éducation, ... La justice, ce n'est pas l'encadrement par les militaires qui ont bien mieux à faire et ne sont pas payés pour ça, n'en ont pas la formation.
Ségolène Royal n'est pas incontournable. On est encore dans un truc bien Français : un type (en l'occurrence, une fille) qui prend une "veste" à une élection doit prendre du recul et s'interroger. A l'étranger, il prend sa retraite.
Je ne demande pas son départ. Je constate même qu'elle a fait un joli score au premier tour, mais nous avons la gauche dans un état de décomposition qu'il faut résoudre autrement en pronant un encadrement militaire.
N.B. : Ce truc d'encadrement militaire est une anecdote, il y a plein de trucs très bien dans le pacte !

bdu 09/05/2007 11:10

Bises de Lucette

filaplomb 09/05/2007 09:42

Nicolas : je ne suis pas d'accord avec vous deux.
Par exemple, l'encadrement militaire et plus largement tout le terrain de "l'insécurité" doit faire l'objet de propositions de la part de la gauche. Ce qui a manqué, à mon sens, ce n'est pas ce genre de propositions mais le fait que le PS n'en avait pas parlé avant.
Mais DSK n'a fait que trainer les pieds (pour le moins) ou lui tirer dans les pattes et ça s'est vu !

De toute façon, elle est devenue incontournable Ségolène, c'est un fait !

Cat : DSK en est convaincu, c'est ça la force politique ! Il n'a aucun appui à part sa volonté d'être le chef !

Alayaya : bienvenue sur ce blog ! Joli commentaire !
:-)