La rupture [c'est pire qu'avant !]

Publié le par Filaplomb

Zazie2OCB.JPG
Publicité pour le papier à rouler OCB, une des marques du groupe Bolloré.
[Fumer peut provoquer des maladies graves. Détail du réglement en magasin]

Nous étions partis, la fleur au fusil, pour moderniser la politique du pays et nous nous retrouvons comme des cons à regarder le clown sur son bateau dans son short orange. Je ne veux même pas savoir s'il avait gardé la Rolex au poignet dont je continue à dire qu'il s'agit d'une Breitling mais plus aucun journaliste ne fait d'enquête dans ce pays.

_Et que voulez-vous que je fasse ? Que je prenne la responsabilité de ce si beau pays sans avoir pris de repos ?

Il y a au moins un chose sur laquelle il n'a pas menti : il est décomplexé. Je ne sais pas si c'est la scientologie ou une nouvelle forme de thérapie venus des States, mais cela m'a l'air efficace. Nicolas Sarkozy ose tout, c'est même à cela qu'on le reconnait.

Une sorte de Dubosc de la politique qui, dans un humour pervers, fait rire de lui tellement il a besoin que nous nous intéressions à sa personne. Préparons-nous pendant les cinq années qui viennent à être beaucoup choqués, surpris, déçus et par dessus tout manipulés.

Bien sûr qu'il a le droit à des vacances.

Il y a simplement, qu'au frais d'un des Prince du Royaume, cela s'appelle du traffic d'influence.
Ou alors il nous faut considérer avoir élu une gagneuse qui telle une escort girl, peut se louer pour décorer agréablement le pont supérieur d'un yacht de taille respectable. Pas une pute, hein ? C'est du deux cent mille euros la semaine, quand même ! [soit l'équivalent de mes Assedics pendant les seize mille six cent soixante six année qui viennent et je vous fais cadeau des mois qui restent]

Je me souviens parfois de Pierre Bérégovoy qui, dans la légende officielle, se serait suicidé en partie du fait de la honte ressentie quand on a découvert qu'il s'était fait prêté un million de francs [152.449 Euros] pour s'acheter une maison.
Le ministre venu de la France d'en bas, délégué syndicale des ouvriers, sans diplôme, qui ne supportait pas d'avoir entâché la confiance du peuple. Je me souviens de sa tête d'erreur de casting, de ses joues rondes et roses de vraie personne, de ses lunettes et des paroles de François Mitterrand sur l'argent qui corrompt.

Pour une rénovation de la vie politique, tu parles d'un message clair.

Le Parti Socialiste, je n'en parle même pas. Pour une fois qu'ils ont réglé une bonne partie de leurs problèmes, qu'ils ont devant eux une candidate et une base de rénovation [le pacte présidentiel issu des cahiers d'espérances], ils recommencent avec leurs vieux démons et nous ressortent les aigris de tous les placards.

Et du côté de François Bayrou, on est au summum. Tous ces Morin, tous ces Leroy, tous ces gars bien sympathiques qui voulaient faire de la politique autrement, plus jamais de bloc contre bloc car le pays va mal.
Les voilà qui lèchent en public la main du pouvoir qui les nourrit [nous respectons humblement leur vie privée].

Nous étions partis pour rénover tout cela et j'ai comme l'impression de revenir en arrière. Au temps de toutes les trahisons…

Commenter cet article

filaplomb 15/05/2007 19:10

Ellie et Julie : mais pourquoi vous commentez mon conte sur les 8 nains au-dessous de cet article ? C'est un truc que je ne comprends pas ! :-)))http://filaplomb.over-blog.org/article-10035412.htmlEllie : tu as servi la France, c'est largement suffisant. Que vas-tu réclamer une retraite maintenant ! Tu es vraiment une assistée, moi je dis !!! :-)))

Julie 15/05/2007 19:03

Nerveux, le 8ème nain?

Ellie 15/05/2007 12:52

Je rêve... d'un remake des "7 nains" par Audiard... Prof, Simplet, Grincheux, Atchoum, Joyeux, ... il m'en manque toujours un ou deux. Et Sarko, vous le verriez dans quel rôle ? Pas Blanche-Neige quand même...On verra ça à l'usage. Sinon, pour les femmes aux foyer : moi, j'ai donné, j'ai eu des enfants pendant mes études, avant de travailler. Je n'ai donc rien coûté en congé maternité. Et du coup, la réforme Fillon a supprimé mes droits à la retraite : si j'avais eu mes enfants après être entrée dans la fonction publique, ils compteraient pour le calcul de ma pension. Alors que là, ben non... Chui pas maline, hein ? Je vais donc travailler au bas mot jusqu'à 69 ans. Je ne voudrais pas jouer les Caliméros, mais vous ne trouvez pas que c'est injuste ? Enfin... inutile de le dire sans doute, je me réjouis de retrouver M. Fillon aux manettes.

Julie 13/05/2007 12:16

lapsus révélateur? ^^ 

filaplomb 11/05/2007 21:08

Julie : ah moi je n'ai pas écrit ça ! :-))