Les oppositions [la répartition de l'opinion !]

Publié le par Filaplomb


Le combat de coqs (détail) - Tableau de Jean-Léon Gérôme - 1847



Je la trouve plutôt intéressante la démarche d'Hugo Chavez.

Puisqu'il a des ressources pétrolières, il a nationalisé les entreprises du secteur afin que  les richesses produites reviennent à la communauté.

C'est sûr qu'en face, les riches actionnaires qui prévoyaient des profits immenses tirent un peu la gueule.

Dans le fond, on revient toujours à la lutte des classes. Les possédants contre les autres et comment s'en sortir.

Les propriétaires américains des puits d'or noir vénézuéliens essaient ainsi par tous les moyens de récupérer leur potentiel d'enrichissement.

Il tentent, par exemple, de déstabiliser le président démocratiquement élu et réélu. Sans doute espère-t-il mettre à sa place un ami à eux. Quelqu'un de plus facile à convaincre.

Malheureusement, l'idée qu'ils avaient eu de financer une chaîne de télévision d'opposition pour tenter de faire basculer l'opinion vient de marquer un coup d'arrêt. Chavez a interdit l'antenne à ces opposants.

C'est un peu brutal et ça pose la question de la liberté d'expression.

Peut-être que cela révèle aussi que, d'une certaine manière, le président n'est pas aussi sûr qu'il veut bien le montrer, du chemin qu'il choisit. Comme un aveu de faiblesse, en quelque sorte, face à la critique insistante.

Je me demande ce que ça donnerait chez nous, une chaîne d'opposition…

Par contre, pour la lutte des classes, les sondages ont décidé que ça n'existait plus en France. Les panels se déclarent favorables à la non-redistribution des richesses et à leur accumulation par quelques uns.

Ainsi, tout le monde applaudit à l'idée que les sept millions de propriétaires du pays puissent payer moins d'impôts (soit 12% de la population si mon calcul est juste). Et le pourcentage d'opinion positive est très haut aussi quand on annonce la future augmentation de la TVA pour compenser les baisses de charges sur les entreprises.

De la TVA Sociale, ça s'appelle. Ce sont les six millions neuf cent mille qui vivent sous le seuil de pauvreté qui vont être ravis de l'apprendre.


La preuve que la lutte des classes
n'a plus sa place en France :
ils vont supprimer la carte scolaire !

ti_bug_fck

Commenter cet article

Olivier 17/06/2007 14:07

Bien sûr.

filaplomb 04/06/2007 20:46

Olivier : je suis d'accord avec toi. Je ne pense pas que ce soit vraiment une atteinte aux libertés. Plutôt une manière de protéger la démocratie…Lutine : merci, je note te j'irais voir ! :-)Alain : pour TF1 et aussi pour les sondages, nous faisons la même lecture. Je cite les sondages pour les mieux dénoncer…:-)

Alain 04/06/2007 10:55

..........moi je connais Carlos Chavez ....musicien ..."que donnerai une chaine d'opposition en France ? " ....la même merde .....question sondage ....juste un mot concernant les propriétaires des instituts de sondage  qui sont ils ???des amis de Sarko ....aussi AUCUNE confiance en eux ....Les sondages sont souvent présents au moment d'une prise de décision du gouvernement diificile à passer ..Ex: Sondage sur l'avenir majorité de gens confiants en l'avenir ....autrement dit : grace à NS l'avenir est clément CQFD ???

Lutine 03/06/2007 21:51

Ils ont pas peur d'être à poils à côté de coqs, garre aux becs !http://jerikojerk.over-blog.net/article-5645522.html

Olivier 03/06/2007 08:32

Je ne pense pas que Chavez soit un dictateur, il a changé les données par la force, mais c'est pour le bien de son peuple. Et puis supprimer le TF1 vénézuélien est un gage de bonne santé !