Les chevaux [poésie du dimanche soir !]

Publié le par Filaplomb

Près de la mare bleue, quand vient le soir
Les chevaux d’or abandonnent leurs ailes
Se penchent doucement, l’eau étincelle
Ils ouvrent leurs naseaux en deux ronds noirs
Et boivent à longs traits dans ma mémoire…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fiso 05/06/2007 23:25

Filaplomb,Pourquoi le prendre comme une promesse ?La pouliche va passer une bonne soirée ... ou a passé une bonne soirée :)Franssoit,Pourquoi "nous ne parlions HELAS que de fesses" ?C'est le propre de la jeunesse, la fesse !

Nicolas J 05/06/2007 13:25

Et que fais tu devant internet à 12:24 ? C'est l'heure de l'apéro ! Tu es dans un cybercafé ?

Cat 05/06/2007 12:24

Mais que fait-elle debout à 3 heures 42???c'est dingue,ça!Fil,laisse tomber le "il"...je ne sais plus compter jusqu'à 10,je deviens blonde de l'intèrieur...

Nicolas J 05/06/2007 10:36

Allez, les verres !

1Femme 05/06/2007 03:42

Nicolas , ce sont tes verres , que je préfère !