La course [éloge de la lente heure !]

Publié le par Filaplomb

AhamOkeke.JPG
OSLO (ANP) - De Noorse sprinter Aham Okeke is levenslang geschorst voor het gebruik van een verboden spierversterker.



Le sportif, il faut toujours lui expliquer.

Le type, il est obligé, par contrat, de porter toute l'année des joggings ridicules et des chaussures qui font sentir mauvais des orteils. Il est tenu de s'entraîner dès potron minet. A l'heure où blanchit la campagne, il est déjà sur les pistes à travailler son temps de réaction et la hauteur de sa foulée.

Et il n'a droit à aucun jour férié, aucun repos, aucune vacance : la compétition, ce n'est pas les trente-cinq heures.

Athlète, ce n'est pas un boulot facile, faut pas croire.

Et les interviews, c'est tout un art, ça ne s'apprend pas du jour au lendemain. C'est un exercice à répéter à l'infini avec des coachs et des dir-com, jusqu'à réussir à trouver du tac au tac, la petite phrase qui fera plaisir au journaliste. Soit les mots qu'il avait envie d'entendre, soit ceux qu'il pense être le seul à avoir réussi à extirper au champion.

Et la musculation : soulever du poids, le reposer, soulever du poids, le reposer. Ce n'est pas qu'il soit vraiment nécessaire de se profiler le pectoral pour courir vite, mais c'est que cela valorise le tee-shirt du sponsor. Des abdos exagérément apparents, c'est toujours bon pour le tiroir caisse parce qu'ils attirent l'œil sur le logo.

Et le but du sportif, quel est-il ? Passer moins de dix secondes sur le tartan ?
Pour supporter tout cela, sa motivation, c'est juste de pouvoir, un jour, se retrouver en finale du 100 mètres avec les pontes de la discipline ?

Hors de question, si j'étais dans ce cas, de bâcler la finale et de me précipiter à toute berzingue vers la fin de l'épisode tant attendu.
Après tous ces efforts, ces années de sacrifice à répétition et de diététique milligrammée, au contraire, je sortirais des starting blocks avec une belle lenteur afin de savourer.

Je prendrais une allure féline et élégante et j'irais vers la ligne d'arrivée en marchant pour faire profiter la foule de cet instant et pour goûter pleinement ma réussite, suavement mon jour de gloire.

Les gens ont payé pour accéder au stade et c'est en général assez cher. Il faut leur en donner pour leur argent. Ce n'est pas en se précipitant comme des morts de faim vers la ligne d'arrivée qu'ils ont le temps de réellement apprécier la qualité des sprinters.

A peine l'écho du coup de feu du starter commence-t-il à retomber, qu'ils sont déjà en train de répondre aux journalistes du monde entier. Ça va beaucoup trop vite pour que quiconque puisse jouir de la beauté du geste, de la perfection technique et du relâché de la cuisse lors de la phase de poussée opposée.

Autant de sueur pour dix secondes de course, c'est démesuré…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

filaplomb 15/06/2007 17:04

Nicolas : clap clap clap ! Bien envoyé ! :-))Cat : oui, bien sûr que je parle aussi du travail !Je n'ai rien contre le sport en soit, c'est tout cet entraînement pour être LE PLUS  compétitif…Sinon, je veux bien courir mais après une balle jaune avec une raquette à la main !:-)

Cat 15/06/2007 16:54

Excellent!:-))jolie parabole sur le travail aussi?c'est bô d'aller au-delà de soi!:-)les courses auto ou les descentes à ski,ça va encore plus vite,tu payes cher et tu vois rien!devant la télé,vautré sur son canapé,une bonne bière à la main,vive le sport!

Lutine 15/06/2007 14:27

Nicolas : Trop fort, je suis bluffée ! ;-)

Nicolas J 15/06/2007 13:33

Fil, oui ! Les bars fixes et les bars parallèles.

filaplomb 15/06/2007 12:53

Zab : merci du compliment ! :-)Je pense que c'est disproportionné pour ma part…Nicolas : tu avais commencé le sport ? :-)))Flo Py : en réalité, le sport est sympathique et bon pour la santé. C'est plutôt la compétition qui est un soucis, non ?Lutine : tu as raison, c'est le même effet en cuisine. Sauf pour l'entrainement mais c'est vrai que le plat, le gâteau disparait bien plus vite que le temps de préparation nécessaire ! :-)BM9 : Ça existe la série 9 chez le constructeur allemand ? :-)