La joie [simple comme un coup de fil !]

Publié le par Filaplomb

FournierBejin.JPG
«Bejin - China» - 2005 - Photo de Vincent Fournier




Il fallait voir le bonheur de Nicolas Sarkozy lors de son arrivée à Bruxelles.

Quand il est descendu de voiture et qu'il a retrouvé Angela Merkel, le sourire qui a fendu son visage. De la joie et de l'amour plein les bras qu'il a ouverts pour l'accueillir.

Et Tony Blair. Ô quel plaisir de revoir ce bon Tony !
Ils se tenaient l'un l'autre par les épaules, accrochés chacun par le regard ami. La caméra tournoyait autour d'eux soudains comme seuls au monde.

Et même la Pologne, qui est un grand pays, Nicolas Sarkozy l'aime aussi.

Dans la semaine, notre Néo-Président avait déjà témoigné son affection. Notamment à Jean-Marie Le Pen à qui fut offert un peu du luxe des moquettes élyséennes pour y poser son escarpin délicat. Et aussi à Ségolène Royal qui, bien qu'opposante, mérite pourtant l'amour présidentiel.

Et dans son «bureau de travail», le Néo-Président adore faire la conversation avec quelques journalistes de passage. Leur parler de sa profonde tendresse pour chacun et chacune d'entre nous.

Oui, même toi, lecteur gauchiste de ce blog, te voilà englobé dans cette onction présidentielle. Car Nicolas Sarkozy le dit, même ceux qui ne votèrent pas pour lui font partie de son royaume

C'est à croire que nous vivons le règne de Bisounours 1er. Chacun est aimé et respecté, chacun est considéré d'un œil attendri d'humanité, chacun est destinataire d'une parcelle de la joie sarkozyenne.

Et il la sème aussi par la parole. Car, quand il n'embrasse pas quelqu'un, quand il ne le serre pas sur son cœur, quand il ne partage avec personne le verre de l'amitié, Nicolas Sarkozy est au téléphone à parler d'amour.

Je ne sais pas ce qu'il a comme forfait mais cela doit lui coûter une fortune. Peut-être a-t-il négocié quelque chose avec Bouyghes Telecom, allez savoir. Ce qui est sûr, c'est qu'il a du monde à qui transmettre son message universel.

A tel point que j'en viens à m'interroger sur l'influence réelle que subit notre président de la part de son entourage. Quel religieux l'aura convaincu, quel philosophe l'aura contaminé, quel océan de sagesse l'aura accueilli à bord du Grand Véhicule de la Bonté.

A moins qu'il n'ait, dans l'ombre des ors et des dorures, pris conseil auprès de notre Mireille Mathieu nationale :
Que la paix soit sur le monde
Pour les cent mille ans qui viennent
Donnez-nous mille colombes
A tous les soleils levants
Donnez-nous mille colombes
Et des millions d'hirondelles
Faites un jour que tous les hommes
Redeviennent des enfants

Demain c'est vous, et demain plus de guerre
Demain partout, les canons
Dormiront sous les fleurs
Un monde joli est un monde
Où l'on vit sans peur…

Car Nicolas est amour et sa lumière se répand désormais sur l'Europe entière…

Commenter cet article

Fiso 25/06/2007 15:50

C'est qu'ils nous feraient pleurer, tous ces politiciens, si ce n'était de désespoir. Parce que Ségolène, dans le genre "Aimons-nous les uns les autres", elle était pas mal non plus ...Tu as raison, tout ça a des relents d'évangile qui me donnent la gerbe. D'ailleurs, je ne regarde plus les infos.

Flo Py 25/06/2007 13:56

Comment un si petit homme peut posséder un si gros coeur ?

Cat 25/06/2007 13:24

excellent!oui,c'est un homme,un vrai,avec un coeur gros comme ça!le petit,le moyen,le gros,le jeune,le vieux,l'handicapé,le travailleur et le chômeur,la mère,le père et le st esprit,Nicoolas est là,il veille sur nous...amen!

Alain 25/06/2007 12:35

et tu as raison d'étre effrayé Fil.....désormais pour avoir des infos sur la politique francaise il faut lire les journaux étrangers .....on marche sur la tete (enfin pour ceux qui en ont une )

filaplomb 25/06/2007 12:22

Ah bin voilà ! Salut Alain ![Il faudra que tu m'expliques par mail comment tu accèdes ici finalement ! :-)) ].Pour l'article, ce qui me semble insupportable, ce sont les tonnes de compliments, d'adoration et l'absence complète de recul qui m'effraient le plus ! :-)