Le démon de midi [over the rainbow !]

Publié le par Filaplomb

Classe1977-1.JPG
1977, classe de M. Himpens - Marcq-en-Barœul (zoom)



Entre 15 et 20, on apprend ce que c'est qu'être adulte. On se détache de l'enfant qu'on était, on s'affirme face au monde des déjà grands comme égal à eux. Mais on prend bien garde d'afficher sa différence.


Leur ressembler, on aimerait trop pas.

Entre 20 et 35, on essaie d'avancer. On poursuit sa vie de couple au delà du nécessaire, on s'entête dans des boulots chiants pour des patrons bossus, on élève des enfants qu'on souhaiterait parfois voir disparaître.


Et à 35-40, on recommence. On en a fini des figures imposés : Travail, famille, maison et on opte désormais pour les figures libres. On retrouve en soi ses propres valeurs. C'est alors un peu comme aux vieilles photos de classes où des enfants en sous-pulls orange ont conservé intact leur sourire de cours d'écoles [sauf une, celles-là, là, qu'a toujours était méchante comme sa mère].

Le démon de midi, à mon avis, n'est qu'une invention des gens gris.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'une évasion, d'une libération, d'une ouverture, de quelqu'un qui reprend simplement possession de son existence. Il largue les amarres du sérieux et du raisonnable pour voguer à son gré, quelque soit les tempêtes.

Cela donne des démissions, des divorces, des créations d'entreprises [par exemple !], des pleurs et des larmes pour ceux qui restent sur le quai.

Mais cela crée, au final, de la vie dans la vie, du mouvement parmi les figés et les morts…
largue ti_bug_fck

Commenter cet article

Fiso 01/07/2007 12:16

Tout à fait d'accord avec Fanette sur la nécessité de rester 2 individus qui choisissent d'être ensemble.Se marier plus de 2 fois, oui il faut avoir de l'humour. Dans la réalité, j'ai bien peur que ce soit plus par principe de précaution, le fameux "au cas ou il m'arrive quelque chose".

filaplomb 01/07/2007 10:22

Fiso : je trouve qu'il y a une sorte d'humour à se marier plus de deux fois. Une manière d'affirmer qu'en fait on n'est pas dupe, non ? :-)Fanette : pour les enfants, je crois que je suis d'accord. Manque d'éducation par manque de temps, ça me semble juste.Pour la vie personnelle à continuer à développer en parallèle de la vie familiale, il me semble que, justement, c'est la meilleure solution pour durer.Mais au final, ça dépend des raisons pour lesquelles on se marie ! :-)MadameDeKeravel : heureusement que tout le monde n'est pas identique ! Je raconte ici un parcours relativement fréquent mais bien sûr que ce n'est pas généralisé !Pour les enfants, je ne sais pas, j'écoute ton avis, je le note. N'étant pas parent, je ne vois que de l'extérieur… :-)On a le droit de ne pas être d'accord avec l'auteur de ce blog, heureusement !!! :-P  :-)))

madamedekeravel 01/07/2007 10:09

Tous les parcours ne sont pas aussi stéréotypés ! moi j'ai eu le démon à 20 ans, j'ai fait des enfants à 30 et me suis mariée à 40 (pas avec le père de mes enfants, ça aurait été trop raplapla ;-).Et je ne suis pas d'accord avec toi (ouais ben ça va ! on aura compris ...) : les enfants c'est encore ce qu'on a trouvé de mieux (quand on n'a pas de génie artistique) pour fabriquer de l'immortalité.

Fanette 30/06/2007 22:15

superbe billet !Etant maman, et même si j'en ai qu'une, on rêve souvent de les voir partir et quand ils ne sont plus là, ils nous manquent vite !L'interrupteur existe Eric et Filaplomb ! C'est la sieste l'après midi et le coucher, ou un Walt Disney de type Marie Poppins (presque 3 heures), lol, et puis, si tu te fais respecter de tes mômes, ils te foutent la paix.Tous les mômes chiants que tu vois qui hurlent dans les supermarchés, s'ils avaient une once d'éducation ils n'en feraient pas autant mais les parents culpabilisent de ne pas les voir la semaine, et le reste du temps, ils leur passent tout.Se fermer dans une famille, c'est le meilleur moyen de faire appel au démon du midi ou de minuit, bref, si tu n'as pas ta vie à côté, ton mec aussi, c'est rupture assurée !Jalouses et jaloux laissez vous vivre, laissez votre couple vivre !

Fiso 30/06/2007 11:42

Beau, vrai, avec des mots simples. Mais comme tu es encore jeune, tu n'as pas pu nous donner les tranches d'âge suivantes ;) Heureusement la grand-mère de Florence nous fait pressentir la magie éternelle. Se marier 3 fois, je me suis demandée quel était l'intérêt au départ, et puis j'ai trouvé ça drôle et frais car là aussi la liberté de faire une fête à n'importe quel âge, pour le plaisir.