Le quotidien [le compte de faits !]

Publié le par Filaplomb

BeckerdEchivart.JPG
Anne-Catherine Becker-Echivard - L'amour des jeux (détail)
Galerie WantedParis



Le problème numéro un de la vie de couple, c'est que tu n'invites plus jamais l'autre à dîner.

Avant, tu aurais passé des heures aux fourneaux à préparer de petits plats succulents afin d'éclairer le palais de ta princesse. Tu serais même allé jusqu'à repasser avec grands soins et à la vapeur, les serviettes de table et remplacer chaque rogaton poussiéreux de bougies par des neuves délicatement parfumées.

La douceur des flammes sur vos visages, le cercle de lumière intime que cela crée et la musique envoutante auraient permis de l'ambiancer et de l'accueillir [la cueillir ?].

Aujourd'hui, c'est pâtes au beurre ou pizza au micro-ondes et soirée devant la télé. Vos échanges les plus vifs se limitent à présent au choix entre les différents fournisseurs d'accès internet.

A moins que d'être une sorte d'Alexandre Jardin ahuri, personne n'échappe à la routine. L'émotion suscitée d'un sein à peine dévoilé, légèrement entraperçu lorsqu'elle se penche, s'efface assez vite quand on partage les mêmes toilettes et la même salle de bain. Sans parler des tampons avec applicateur, modèle super-plus, qu'elle vous ajoute régulièrement sur la liste des courses.


Avant, à l'heure du rendez-vous, tu attendais le cœur battant que sonne l'interphone. Elle t'offrait, pour l'occasion, dix bonnes minutes supplémentaires, juste pour être certaine qu'à son arrivée, tu sois empli du désir de sa présence [ou alors, c'est que les filles ne sont pas foutues d'être prêtes à l'heure et qu'elles ont inventé cet argument].

Aujourd'hui, elle se met à râler parce que les clefs de voiture ont disparu alors qu'il est déjà midi et quart et que vous allez manger chez sa mère qui ne supporte pourtant pas d'attendre [Tu devrais le savoir dit-elle, d'un ton glacial et méprisant].


Avant, tu te couchais à pas d'heure afin de retarder ce moment où l'étendue froide des draps te révélerait l'envie de tenir contre toi un autre être vivant qui aurait son allure et sa personnalité.

Aujourd'hui, tu te retrouves étonnamment heureux quand elle annonce un déplacement professionnel qui la tiendra loin d'ici durant au moins deux nuits.


Avant, votre amour était un fleuve de temps dans lequel vous vous baigniez durant des après midi entiers tandis qu'aujourd'hui, la moindre proposition à tendance érotique de votre partenaire vous met aussitôt en tête, la fatigue du lendemain matin qu'il faudra gérer et surmonter.


Le Prince Charmant lave les culottes de Blanche-Neige tandis que Cendrillon l'engueule quand il ne range pas ses pantoufles. La vie au jour le jour, ce n'est pas les mille et une nuits, faut pas se raconter d'histoire…



Les premières couvertures de la future
maison d'édition existent !

Commenter cet article

filaplomb 19/07/2007 14:46

Féékabossée : (fais qua bosser ?)C'est bien ton commentaire sans illusion mais sans pleurnicherie non plus. Très bien même ! :-)La solitude peut aussi être épanouïe avec des périodes de plein et des périodes plus déliées. Pas forcèment dans le "regret" du couple…Soit la bienvenue ! :-)

féekabossée 19/07/2007 11:14

Je me souviens du couple, d'avant les enfants, et puis d'après...Et bien sûr, avec le recul, je vois cette routine qui a tout écrasé. Ré-inventer le couple quand il se tord ? Peine perdue je trouve, ça va un temps, et pfffft le flan retombe, chaucun avance avec son histoire, ses désirs, on ne peut pas être en phase une vie entière, ou alors c'est exceptionnel (ça c'est parce qu'il faut bien des exceptions pour confirmer les règles).Mais la solitude, c'est un sacerdoce aussi ! Sauf que dans la solitude, on a toujours l'espoir de trouver son âme soeur, du coup on cultive les rêves, les petites soirées romantiques, l'envie de séduire, tout ça ... Enfin ce que je crois, c'est que l'homme n'est pas fait pour vivre seul, où en tout cas pas trop longtemps, et qu'ici, c'est chouette, pourquoi j'ai pas cliqué sur le lien avant hein ? Encore un mystère à ne pas élucider. 

filaplomb 13/07/2007 21:39

Le Con combre au logis : le problème c'est qu'on ne voudrait, de nos jours, que le mille fois mieux ! :-)

Le con...combre masqué 13/07/2007 21:29

Le couple : mille fois mieux et mille fois pire que ce que l'on imagine...

spamy 09/07/2007 11:58

bonjour,voilà un post qui te ressemble bien (...). Il en amuse pas mal et les réactions me plaisent. La vie de couple en Majuscules ! Cela doit être du bonheur pour l'un comme pour l'autre. Nous sommes vraiment très très différents, mais cà, je le savais déjà. C'est ce qui me motive à te lire de temps en temps.