Les Courbet [l'empêché de chair !]

Publié le par Filaplomb

DANS NOTRE GRANDE SÉRIE DE L'ÉTÉ :
«LA PEINTURE C'EST RIGOLO !»


CourbetOrigineDuMonde.JPG
«L'origine du monde» - Gustave Courbet - 1866
[Musée d'Orsay - Paris]




C'est avec une grande fierté que Courbet présenta à la famille le tableau qu'il préparait depuis des semaines. Il avait convié chacun dans la grande salle à manger et disposé en rang les chaises afin que tous jouissent d'une vue parfaite

_Voilà, dit-il rayonnant bien qu'un peu nerveux. Afin d'honorer le mariage de ma sœur Cunégonde [il se tourna vers elle et lui sourit tendrement] qui va j'en suis sûr renouveler à l'infini les générations de notre famille et de notre patronyme, je tenais simplement à rendre hommage à l'avenir qui s'ouvre devant eux.

Il dévoila la toile jusque là recouverte d'un drap pudique.

_Je l'ai intitulé «la chatte à ma sœur» s'écria-t-il joyeusement et le torse déjà bombé vers les acclamations tant espérées.

Il est des moments de l'existence où notre solitude fondamentale apparait sous forme de silence. Nos pensées sont alors comme des gouttes d'eau dont le flic-floc métronomique exsude le doute et l'angoissante evidence. Gustave déglutit et interrogea du regard.

Le père était dans sa moustache.
La mère se tordait les doigts.
Cunégonde hoquetait tête baissée tandis que son époux putatif lui tenait précieusement la main.

Gustave observa son œuvre : le ventre, les cuisses, la toison pubienne et la vulve entrebâillée et nacrée, tout était pourtant conforme à la nature, ressemblant dans les moindres détails. Il se gratta le front, se passa la main sur la nuque et observa l'assemblée, dubitatif et soucieux.

Le père prit la parole :

_Gustave, mon fils, tu sais combien ta mère et moi respectons ton talent et combien nous approuvons tes velléités d'artiste-peintre mais là [il désigna vaguement la toile], là, je pense que tu exagères.

_Mais, père… tenta Gustave

_Je n'ai pas terminé, tu parleras après. Tu es un Courbet, Gustave et ce nom, jamais de mon vivant, ne sera entâché par l'exposition de ce… par l'apparition de cette… C'est hors de question, rugit-il

_Puis-je dire quelque chose ? interpella timidement le futur mari

_Allez-y très cher, encouragea la mère, trop heureuse de cette diversion extra-familiale

_Je trouve cette peinture très réussie et il serait dommage qu'elle termine au placard ou je ne sais où, continua le promis

_Et alors ?, dit Gustave, intrigué

_Et alors, il me semble, hésita le bientôt beau-frère, que vous devriez… que si vous acceptiez… que si vous consentiez… toutefois à… en changer le titre…

_C'est à dire ? intrigua l'artiste

_Voyez-vous, [il se leva laissant la main de sa promise et s'approcha de la représentation picturale], vous faites ici l'éloge de l'avenir à travers la féminité. Or, si je suis moi-même suffisemment épris de mademoiselle votre sœur pour concéder au mariage, pensez-vous que c'est ce détail que retiendra l'Histoire ?

_Il a raison dit la mère voyant s'enfuir à l'horizon l'orage qui pointait ses nuages

_C'est ça, changeons le titre surenchérit le père

Et c'est ainsi que la chatte à la sœur de Gustave Courbet devint pour nous «l'origine du monde», tel qu'on nous le présente.


Remarquez que pour ce qui est de permettre au patronyme d'échapper à la honte, cela n'a rien empêché puisqu'il y a un Courbet présentateur sur TF1 [la chaîne la plus proche du zéro™].



[Mots clés : discussion familiale, futurs mariés, vulve peinte, Musée d'Orsay, Nicolas Sarkozy].

Commenter cet article

filaplomb 19/07/2007 14:42

Nicolas : sincèrement, sur les codes, les traits noirs en plus ne servent à rien et gène la lecture !Florence : je ne modère pas les commentaires, tant pis pour toi !!!(ça m'arrive de modérer mais dans l'ensemble, les commentateurs et commentatrices sont plutôt pas mal !)Mais c'est vrai pour les brunes, cela dit ! C'est mieux ! :-)Franssoit : mort de rire ! Le commentaire clair, simple et efficace !!!Alain : oui, ça doit être l'été ! :-))

Alain 19/07/2007 13:45

Fil ....un vrai régal cet article .........tu es très en forme en ce moment . l'été t'inspire beaucoup ....bravo 82T ..et neuf de café .....

franssoit 19/07/2007 13:31

Tiens, c'est joli, cette chatte.

Florence 19/07/2007 13:25

Et conclusion: Les brunes ne comptent pas pour des prunes ! Que c'est mauvais ! :-(j'ai honte, tiens ! C'est un commentaire pour toi Filaplombt'es pas obligé de la faire apparaître ! ;-)))

Nicolas J 19/07/2007 10:16

Tiens ! La diffusion des commentaires est immédiate maintenant ! Avant il fallait plusieurs minutes.