La situation [la position sociale !]

Publié le par Filaplomb


Il faut être idiot pour continuer de croire que la croissance apportera le plein emploi.

Depuis le temps qu'on nous le serine, nous finissons par ne plus y réfléchir. Je m'inclus dans le lot. Comme tout un chacun, mon petit côté tricolore se met à vibrer d'aise quand on m'annonce que la France va super bien.

A force d'être matraquée, une information finie toute plate et sans perspective.

Le premier plan de rigueur date de 1983 et je me souviens, quelques mois plus tard, de Pierre Mauroy quittant Matignon [un socialisme qui dit «serrez-vous la ceinture» est-il de gauche ?].

Et depuis cette date, nous sommes là à faire des efforts.

Tu nourris quatre gosses avec ton petit salaire et une annualisation du temps de travail qui rend flexibles tes horaires [on supprime les 35 heures mais pas l'annualisation !]. Tu n'ouvres plus la porte de chez toi sans avoir d'abord vérifié, par le judas, l'identité du visiteur. Et tu t'arrêtes alors de respirer afin que ne t'entende pas l'éventuel huissier [le bruit du cœur est assourdissant].

Pourtant les faits sont là, sous nos yeux.

Les actionnaires et les hauts-dirigeants multiplient leur richesse pendant que nos salaires ne suffisent plus à nous loger. Nos cotisations retraites ne couvriront pas notre vieillesse pendant qu'ils prêtent à notre Néo-Président leur villa inoccupée des États-Unis.

Même en période de croissance, le travail ne permet plus de s'enrichir. Juste de quoi survivre au jour le jour.

Et ce type que vous avez élu, ce nain du tout est possible dans la vulgarité, il est ouvertement du côté des actionnaires.

L'augmentation de l'électricité, du prix des pâtes et des céréales [et donc du pain]. Le coût de plus en plus exorbitant que représente dans un budget normal, l'achat de fruits et légumes frais. La Sécurité Sociale qui limite fortement ses remboursements.

Croyez-vous qu'il s'en soucie ?
Nicolas Sarkozy est en vacances payées et généreusement offertes par ses riches amis actionnaires. Il n'a donc que faire de la valeur des choses…


Est-ce qu'un type qui se fait offrir ses vacances
par les largesses et la générosité de ses «amis»
n'est pas un tout petit peu un assisté ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

filaplomb 18/08/2007 23:09

Bunny62 : en général quand l'inflation s'en mèle, ça ne dure guère côté calme social ! :-)Florence : ah oui, je repasse demain chez toi pour voir où en est mon vêtement d'équitation ! :-)))

Florence 18/08/2007 14:33

Aucun rapport avec le billet mais tu as oublié ta redingote (?) chez moi ;-)( j'espère que ta tendre moitié ne lit pas ton blog paske ça va tourner à l'ouragan chez toi - je compte sur toi pour lui expliquer ! )

bunny62 18/08/2007 14:26

même la mouratde augmente et ce n'est que le début 

filaplomb 17/08/2007 16:51

FISO : je suis partisan de la flexi-sécurité à la Danoise, c'est pour ça !Par exemple, le congé maternité chez nous, c'est pas mal :-)))

Fiso 17/08/2007 16:44

Filaplomb,Il faut leur laisser le temps ! Paris ne s'est pas fait en 1 jour !Et puis, personnellement, je préfère avoir du boulot plutôt que des aides sociales ...