Les particules [et bien moins que demain !]

Publié le par Filaplomb

EinsteinVelo1933.JPG
Albert Einstein était-il dopé ? [Santa Barbara - 1933]



Pendant longtemps, on a vécu avec l'idée que la Terre était plate et on n'en faisait pas toute une histoire.


On évitait simplement d'aller nager trop près des bords  afin de ne pas plonger dans le grand bain.

Faut dire qu'on n'avait encore inventé ni l'ULM ni l'Airbus A380 [qui est tellement grand qu'ils vont installer des pistes de ski à l'intérieur].

Ensuite, avec le sens de l'observation qui permet toujours à l'humanité d'inventer des solutions, on s'est bien rendu compte qu'à force de pagayer, on ne tombait nulle part, voire qu'avec un peu d'archarnement, de chance et de vitamine C, on pouvait revenir à son point de départ.

C'est comme ça à chaque fois : on bute sur un truc à la con dans la réalité et il débarque un gars qui a tout mieux compris que tout le monde et qui s'écrie :

_Eurêka, bon sang, mais c'est bien sûr !

Ainsi, on découvre en ce moment plusieurs limites dans les théories d'Albert Einstein.

Je ne vais pas prétendre vous les expliquer, c'est au-dessus de mes simples compétences de blogueurs.

Par contre, je souligne que depuis longtemps, nous vivons avec la certitude que le temps est plat et on n'en fais pas toute une histoire

Lien spécial pour Madame De Keravel qui aime [ ça ]


Sinon, comme autre nouvelle,
il y a qu'on habite dans du gruyère !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

filaplomb 27/08/2007 08:26

Lutine : j'aime bien savoir un peu de tout sur tout, c'est dans ma nature ! Madame de Kerravel : Ah je sais comment te faire plaisir, tu vois ? :-)Suggestion à M. de K : t'offrir des bouquets de trous noirs ![Cela dit, je trouve ça fascinant aussi !]:-)

madamedekeravel 27/08/2007 08:14

Oh oui j'aime ça ! (comment as-tu deviné grand fou ?)."Prenez par exemple deux trous noirs qui tournent en orbite l’un autour de l’autre pendant des millions d’années avant de fusionner. Leur ballet (appelé coalescence) va engendrer des ‘’plis’’ dans le champ gravitationnel, cet espace-temps que l’on peut représenter comme un grand drap tendu sur lequel sont posées des boules bien lourdes qui le déforment."Je trouve ça d'une poésie ébouriffante !Et un des articles que tu as mis en lien parle de gecko, t'as vu ? Les grands esprits se rencontrent ! ;-)

Lutine 26/08/2007 23:21

Fil,Tu ne peux pas tout voir non plus ;-) Et il faut en laisser un peu pour les autres !!!

Lutine 26/08/2007 23:19

Nicolas, tu es tombé dans le trou ?

Nicolas J 26/08/2007 16:25

Argh ! Je suis coincé.