La présentation [petite mise au point !]

Publié le par Filaplomb

Sarkozy-raffarin-metro.JPG
Nicolas et Jean-Pierre goûtent aux joies des transports en commun.
13 mai 2002 - Photo Wikipedia, recadrée par mes soins.


C'est incroyable, la manière dont on nous présente Nicolas Sarkozy. Depuis que cinquante-trois pour cent des électeurs se sont laissés berner par sa faconde, il est l'homme sans défaut.

Il a réponse à tout, il connait toutes les solutions et il sépare les gentils enfants des chiens très méchants.

Comme si on avait effacé les épisodes précédants son élection.

Oubliée la lamentable aventure balladurienne. Chirac trahit trop tôt et les images du nain hué par l'ensemble du RPR.

Egaré le minable score des élections européennes. Un gadin si monumental que même avec Dominique Baudis en guise de sex-symbol, ils ont réussi à choper le double d'électeurs.

Sans parler que juste après son élection présidentielle, les législatives ont fait perdre bon nombre de députés UMP à l'assemblée nationale.

Il n'y a aucune raison logique de placer cet homme au-dessus de la mêlée. Il s'agit plutôt d'un looser qui a soudain trouvé les bons numéros du loto.

Au premier tour, mordre à pleines dents dans les thèmes du Front National. Et aux deuxième, se mettre à draguer les centristes qui n'en demandaient pas tant. Des années que personne ne leur avait fait un telle cour, ça les aura pertubés.

Maintes fois ministre et aucune réussite particulière à signaler.

Un appartement à prix canons grâce au soutien de lui-même en temps que maire. Des travaux faits sur-mesure à peu de frais. Une affaire Clearstream en eaux troubles. Des cadeaux de vacances à la limite de la corruption.

Il n'y a aucune raison logique de le traiter autrement qu'un politicien.

[Mots-clés : échecs de Nicolas Sarkozy, manipulation médiatique, décoration intérieure, Raffarin en métro].
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

omelette16oeufs 31/08/2007 22:09

Filaplömb --Je n'ai pas pensé une seconde que tu abandonnerais la lutte!o16o

filaplomb 31/08/2007 11:59

Omelette16œufs : t'inquiete, je n'ai pas décidé de m'arrêter !Je ne vois pas l'interet de ne plus parler de Sarkozy en vrai et de laisser ainsi le terrain libre aux lénifiants médias ! :-)

omelette16oeufs 30/08/2007 22:57

Et j'ajoute...Sarkozy est après tout le Président de la République. Ce n'est pas comme si on pouvait l'ignorer, ou comme si il disparaîtrait si on n'en parlait pas.

omelette16oeufs 30/08/2007 22:50

Il ne faut surtout pas se taire, à propos de Sarkozy! C'est vrai qu'il réussit à tirer qqch de positif des critiques qu'on lui fait, mais ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas en faire. Quand les critiques atteindront un certain seuil de limpidité pour le grand public, Sarkozy ne pourra plus les retourner. Donc il faut faire des critiques encore plus critiques...Sinon, pour revenir à la question principale, si Sarkozy est un loser, il a quand même réussi à séduire les médias. Malheureusement, c'est un communicant très efficace.

filaplomb 30/08/2007 22:32

Franssoit : montre-moi comment faire sur ton blog, enfin de tes multiblogs et promis j'essaierais de copier mon maître ! :-)Nicolas : très peu pour moi ! :-)