Au bout du fil [l'appel qui roule !]

Publié le par Filaplomb

DogTirelire.JPG
Une tirelire en céramique, figurant un chien [en vente ici]



J'appelle cette chargée de clientèle pour connaître les conditions du crédit immobilier telles qu'elles se pratiquent dans sa banque. J'essaie d'obtenir en détail ce que cela me coûtera :

La fille : Ah non, monsieur, je ne fais jamais de simulation par téléphone.
Moi : Ah bon, mais vous le faite quand alors ?
La fille : Et bien, si vous venez en face à face, je pourrais vous faire une simulation physique…

Conseiller commercial au service d'un établissement bancaire, cela demande un grand sens du dévouement, non ?

[Mots-clés : crédit immobilier, chargée de clientèle, libéralisme au travail]

Commenter cet article

Florence 29/09/2007 21:37

Si elle a une jolie voix au téléphone, ça peut te stimuler pour aller la voir dans le but d'une simulation bancaire sinon physique ;-)

Filaplomb 29/09/2007 10:00

Saucisse : je crois surtout que ça la saoule de répondre à ce moment là ! Genre : oh encore un client ! :-)))MadameDeKeravel : bien bien !Cat : tu crois ? [En fait, je passe trop de temps au téléphone avec des musiques d'attente infames et insupportablemen bêtes, ça me frustre et ça me rend moqueur ! :-))) ].Lhuna : c'est pour ça que c'est drole, le français. Le vocabulaire se croise dans différents domaines ! :-))Balmeyer : merci !Zab : tu as de la chance, moi, elle refuse de me répondre comme tu vois ! :-))

zab 29/09/2007 07:19

T'en a de la chance, toi !Moi, la dernière fois que j'ai tenté de régler un ènième problème avec ma banque, j'ai entendu le (très séduisant) directeur dire à la conseillère financière : "il faut régler ce problème, sinon, elle va nous faire ch......"

balmeyer 28/09/2007 22:44

Excellent !!

Lhuna 27/09/2007 19:38

Quand les mots sont "proches" voilà le résultat!