ADNTM [ils détestent la famille !]

Publié le par Filaplomb

udaipourbien.JPG
Udaïpur du Domaine de Toundra, meilleur reproducteur 2005, 2006 et 2007 [palmarès]



Au début, nous avions un truc bien scandaleux : la vérification par un prélèvement ADN de la paternité effective des travailleurs établis de manière régulière en France et qui demandent le droit au regroupement familial.

Cela rappelait tellement le bon temps de la sélection par l'origine ou l'ethnie, tellement le pied du fascisme glissé dans la porte de la Démocratie que, n'en déplaise aux lecteurs du Figaro, même Charles Pasqua s'en est ému à la télévision.

Notons tout de même que, d'une part, ce droit au confort familial pour le travailleur est inscrit dans les traîtés internationaux dont nous sommes nationalement signataires et que, d'autre part, cela ne concerne en rien les sans-papiers.

Je me demandais comment nous allions organiser les choses en vraies. Quand ils vous sortent de leur chapeau des lois comme par magie, il faut toujours rester pragmatique pour comprendre où était caché le lapin.

Ici, en l'occurence, nous avons un gars qui bosse chez nous depuis un bout de temps et qui s'y sent assez bien pour nous confier aussi sa famille. Peut-être qu'il vient de passer trois longues années loin d'elle [et loin d'Elle dont il rêve chaque soir sous la forme d'une fée de lumière délicate qui lui ferait tirelipimpon sur le chihouahoua à toute heure du jour et de la nuit] et qu'il espère enfin pouvoir l'accueillir dans sa vie d'ici.

_T'as vu, maman, même la nuit, ça reste allumé partout…

Et aussi gentiment qu'officiellement, nous lui disons qu'il va d'abord
falloir nous prouver que sa dulcinée n'est pas allée baguenauder dans les paturages alentours. En langage un peu plus direct, nous le chargeons de nous démontrer que sa femme n'est ni une putain, ni une trainée.

Je suppose que nous imprimerions pour cela un de ces formulaires Cerfa dont notre république est grande consommatrice.

Passons sur le fait qu'en droit international, si cet émigré est déclaré père selon les lois de son pays, nous avons simplement à l'accepter. Et que si chaque pays se met à modifier, tout seul dans son coin, la manière dont il reconnait le droit des autres, nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

Rien que les cinquante premières années de la construction européenne à côté, ça aurait l'air de grandes vacances à la mer.

Mais pour ce test ADN lui-même et plus précisèment, pour effectuer le prélèvement, et compte-tenu de la confiance réciproque qui vient d'être très clairement établie par l'administration, nous serons obligé de faire amener le gamin directement à notre laboratoire centrale de la police, non ?

Des fois qu'ils essaieraient aussi de tricher à l'examen !

A vue de nez, je pense que cela aurait pu être une des mesures les plus coûteuses de ces dernières années si elle avait été votée en l'état. Ou alors ils nous aurait vendu l'idée que le développement de l'activité aérienne qui en découleraient, serait un plus pour notre pouvoir d'achat.

Heureusement que le sang de nos vaillants sénateurs n'a fait qu'un tour, malgré le risque sévère de surmenage et qu'ils ont sainement réagi en bloquant le texte.

Brice Hortefeux doit tenir à le passer à tout prix ou bien c'est qu'il a Sarkozy toutes les trois heures au téléphone pour lui rappeler ce que c'est que de ne pas être ministre, puisqu'il insiste tant et tant. Voilà qu'il négocie pied à pied comme un marchand de tapis sur le souk de Marakech. Il aménage comme nous le serinent les programmes officiels de la télévision.

[On ne se rend pas assez compte de l'économie que représente pour la télé publique de profiter des amitiés présidentielles afin d'obtenir de bons programmes sur les chaînes privées sans que cela n'affecte son budget].

Tout cela mérite bien entendu le terme de reculade ; le joli projet à tendance raciste du début s'est transformé en un salmigondi de non-sens. Ainsi, comme l'amendement en question le dit aujourd'hui, alors que nous avons un gars chez nous, sous la main, c'est à l'étranger que nous allons partir faire des analyses ADN.

Et toutes ces dépenses, pour démontrer quoi ? Que cette femme-ci est bien la mère de ces enfants-là ? Et puis quoi ? C'est d'abord bien ce que disaient ses papiers mais cela n'a surtout plus aucun rapport avec la question de départ.

Commenter cet article

BARBE MARTINE 08/10/2007 17:41

Merci pour les photos, ainsi puis je suivre mes bébés à distance, et voir l'amour qu'ils reçoivent. Désolée pour l'allergie de ton amie, mais je sais qu'elle saura prendre des nouvelles. Bises amicales et merci. Puce31.

Dorham 05/10/2007 09:13

Je vous tiens tous au courant de comment les choses avancent. je dois avouer que comme toutes mes idées (j'en ai trois cent mille dans une journée ; certaines sont improbables. Je me rappelle que j'ai proposé à la mairie du 13e un truc pour la semaine de l'Italie ; un défilé de Fiat 500 sur les Gobelins... m'ont regardé avec des yeux ronds...je vous parle pas de mon idée pour la St Valentin qui consistait à envoyer des pigeons voyageurs à son aimé(e) avec message de rigueur pour quasiment pas un rond, parrainé par la Poste, mais...en pleine grippe aviaire !!!) je prèche un peu dans le désert.Pour l'instant j'ai contacté mais je n'ai pas de réponses...Mais j'ai de la suite dans mes idées...

Filaplomb 05/10/2007 07:33

Dorham : la pétition de CharlieHebdo sent un peu le n'importe quoi !Pas mal l'idée es cotons tiges et aussi de demander officiellement nos propres tests ADN !Par contre, n'étant pas même, je vais avoir du mal à organiser tout cela. Par contre, je suis ! :-))))Christie : bienvenue !Mes grands-parents sont à moitié belge, j'ai du sang british en partie, alors la notion d'identité nationale, c'est un peu flou ! :-)))Irène : les cotons-tiges, il va falloir la lancer et la réaliser cette idée ! Quelle symbolique ! :-)))Nicolas : chacun sa pétition personnelle et un grand concours pourr valider la version officielle ? Une sorte de star academy de la pétition ? :-)))Fanette : le problème, c'est la stigmatisation. Les cols blancs qui nous grugent ,comme M. Lagardère par exemple (fils de famille), eux ne subissent aucun test ! :-))Dorham : je ne peux pas m'occuper de cette organisation ! Mais j'adhère à l'idée et je participe, bien sûr ! :-)))Cat : merci Cat !Tu n'as qu'à les signer toutes ! :-)))

Cat 04/10/2007 22:01

moi,j'ai signé une pétition,mais Nicolas m'a dit SERIEUSEMENT que ce n'était pas la bonne...bon;bel article,Fil;

Dorham 04/10/2007 21:13

A vrai dire, Fanette, j'ai déjà contacté pas mal de gens pour mettre l'idée sur pied.
Bon, c'est localisé à Paris, mais si Filaplomb pouvait lancer l'équivalent en Ville Rose (à condition de trouver l'idée assez bonne), ce serait super...
A vrai dire, si un peu partout en France, on pouvait diffuser l'idée...ce serait géant...

J'essaie de joindre la rédaction de Marianne pour avoir un diffuseur presse et web.
Quelqu'un a des contacts à proposer ????
Je suis preneur à mort...