Les scénaristes [un suspense haletant !]

Publié le par Filaplomb

2007.11.10-Pixelle-1-.JPG

2007.11.10-Pixelle-2-.JPG

2007.11.10-Pixelle-3-.JPG
Même s'il n'y a pas d'article à illustrer, je prends des photos de ma petite chatte tous les jours.
[Pour les mots-clés, je suis les conseils de Maître Nicolas].



On espère que les auteurs d'Hollywood vont se remettre au boulot et dare-dare. Sinon, les types resteront sur leur île pendant une éternité tandis que que les femmes vont définitivement se desespérer à domicile.

Ce besoin de s'évader de la prison du quotidien qui nous habite…

On ne sait pas encore combien durera la grève mais on peut en profiter pour souligner le poids des syndicats dans ce pays où cynisme et ultralibéralisme prennent leurs racines.

Et, plus de bonnes séries à la télévision, c'est autrement plus grave qu'un RER A sur trois aux heures de pointe.

Personnellement, ce que j'espère, c'est que le scénariste personnel de Nicolas Sarkozy va se mettre lui aussi à cesser le travail. Soudain, plus de rebondissement permanent, plus de journalistes au Tchad, plus de marins en Bretagne, plus de Bush au Congré Congrès, plus de fariboles ni plus de balivernes. Peut-être, enfin le retour de la réflexion.

En quoi un président qui s'agite est-il plus efficace ?
A quel moment pense-t-il, quand prend-il ses décisions, s'il change sans cesse de sujet ?
L'élection du 6 mai lui a-t-elle donné les pleins pouvoirs en toute chose ?

Le zapping permanent, ça manque de perspective.

Les faits arrivent parfois à contretemps à la surface, c'est à dire alors que tout le monde regarde déjà ailleurs. On ne parle plus de son appartement à prix défiant toute concurrence [il y a eu discrètement un non-lieu de plus], le grenelle de l'environnement n'est plus qu'un écho lointain, les évènements s'enchaînent sans laisser trace dans nos mémoires. Un feu d'artifice éternellement renouvelé et continuellement spectaculaire, chaque illumination effaçant et renouvelant tout à la fois, notre joie immarcescible.

On soulève des questions qui restent sans débats. La vérité n'est plus que dans l'action, dans le déplacement, le remuement de l'air, l'apparence du mouvement. Quant à la politique, elle se résume aujourd'hui à l'humeur du jour du Président.

Commenter cet article

Filaplomb 11/11/2007 17:59

Nicolas : merci ! Je fais toujours la confusion entre congrès et progré, inversant l'orthographe de l'un et de l'autre ! :-))Eric : comme spectacle, c'est pas mal ! Comme politique, c'est plutôt creux ! :-))Balmeyer : j'espère que «Sarkozy à l'Elysée» ne dépassera pas la première saison. Elle est trop répétitive cette série ! :-)))Zab : oui, je sais, c'est un mot avoir l'avoir tapé, tu le relis trois fois pour vérifier ! :-))Christie : le côté boyscout, on insiste pas assez dessus ! :-))

christie 11/11/2007 10:19

Le scmilblic est-il immarcescible ? ben oui , C'est le chapeau de napoléon. il change  de tête comme d'apparences , mais on fond , le principe est le même: "régnier en chef suprème de l'entité terrienne.Un boy scout des temps modernes.

zab 11/11/2007 04:47

je me suis trompée ! Elles sont immarcescibles.

zab 11/11/2007 04:46

Chez moi, j'ai des fleurs en plastique. Elles sont immarescibles. C'est pratique.

balmeyer 11/11/2007 00:01

L'Elysée c'est bizarre, la saison 1 dure 5 ans. Et comme dans 24H on dirait que les personnages ne dorment jamais.