Editions Filaplomb : l'avis des lecteurs

Publié le par Filaplomb

Article publié sur le site des éditions Filaplomb


QuatreCouvs.JPG
Arnaud Dudek, Barbara Souffir, Jean-Louis Ruffel et Jessica Lisse, les quatre premiers auteurs de nouvelles publiés par les éditions Filaplomb



Tinoune, le 8 décembre 2007 [à propos de «Florence» de Jean-Louis Ruffel] :
Une nouvelle tout en finesse et en suspension. A lire pour découvrir un auteur virtuose des mots. Merci.


Plumeau, le 5 décembre 2007 : […] Et je lis notamment le livre de JL RUFFEL qui m’a interpellé. Je pense que c’est un petit bijou ! Je n’en ai lu qu’un extrait et l’ai commandé aussitôt !

Zoridae, le 4 décembre 2007 : J’ai reçu trois de vos livres qu’un ami m’a offerts et je les ai beaucoup aimés, en particulier Florence au style virtuose et à la narration pleine de suspense.
Comme prévu ces petits ouvrages ont parfaitement rempli ma poche et ont transfiguré mes derniers trajets en métro… en faisant de véritables voyages ! Merci !

Marc, le 30 novembre 2007 : Je l’ai reçu Mardi matin. J’ai beaucoup aimé le texte. A bientôt.

Marc sur son blog, le 30 novembre 2007 : Je l'ai reçu dans son enveloppe avec le courrier du mardi matin après l'avoir commandé Dimanche soir ICI. Je l'ai vite glissé dans mon sac et je suis parti travailler. J'ai ouvert l'enveloppe en attendant à un feu rouge. Je l'ai lu pendant mon déjeuner dans le bruit de la salle de pause. Je l'ai relu le soir à la maison pendant que ma femme et ma fille regardaient la télé. Je l'ai pris dans ma poches le Mercredi matin et je suis allé à la plage. Je l'ai lu encore une fois assis sur le sable face à la mer et au soleil du matin. J'ai aimé l'écriture, l'histoire, la pudeur et j'ai envie de recommencer l'expérience. Cela commence comme ça: "Il était passé devant elle et leurs regards s'étaient croisés."

Mupi78, le 26 novembre 2007 : olala le joli petit livre !! Florence un bien jolie prénom pour une dame de joie, la couverture est bien trouvée…..j’ai déjà lu qq pages, bien sûr j’aime le style de l’écrivain….c’est presque nous qui la suivons dans ces ruelles et dans cet hôtel ! QUEL TALENT Mr Ruffel ….. :-))) merci Filaplomb !!

Sensible, le 22 novembre 2007 : […] Je viens donc témoigner, après avoir mis la plus haute note possible, pour le livre de Jessica (Lisse). Effectivement. Magnifique bouquin, enfin, évidemment, ce n’est pas un pavé de cinq cent pages type Balzac ou Zola que l’on lit pour le bac de français. Non. Elle c’est un peu une chronique de vie que j’ai admiré. J’ai pris du plaisir à feuilleter ces quelques pages, trop courtes, qui m’ont rappelé le blog que je lis tous les jours. […].

Nicolas Cotten, le 20 novembre 2007 : Merci encore, je suis agréablement surpris par la qualité de l’impression et de la mise en page. Continues comme ça ! Je te soutiens.
Nicolas Cotten, directeur de la revue “In-fusion”, membre du comité de lecture des éditions du Jasmin (Clichy)

Sonia M., le 19 novembre 2007 : Les nouvelles sont supers je les ai lu un peu partout (dans le métro, à la laverie, en salle d’attente..), c’est tellement pratique je trouve, c’est léger petit et agréable à lire, en plus chaque histoire est différente! Bravo aux écrivains

A.D., le 16 novembre 2007 : Oui, Sukuma est une “nouvelle d’atmosphère” très réussie, qui repose sur un joli effet de surprise. On y frissonne, et on se délecte aussi de cette peinture réussie d’un bar anonyme. Bref, on en redemande.

Irène Delse, le 14 novembre 2007, sur son blog : Vous vous souvenez des éditions Filaplomb ? J’avais déjà parlé de ce projet de Philippe Braye, par ailleurs auteur du très sympathique blog “L’avis des petites choses”, et l’un des rédacteur d’Équilibre précaire(1), de créer une maison d’édition spécialisée dans les nouvelles, et qui vendrait sous forme de petits livres des textes courts d’auteurs contemporains ?
Eh bien ça y est, amies lectrices (et amis lecteurs, certes, mais statistiquement, vous êtes plus nombreuses) : non seulement le site des éditions Filaplomb est en ligne, mais ça marche fort bien, puisque j’ai pu il y a quelques jours y passer ma première commande. Et que je l’ai reçue !
Me voilà donc en train de lire Soukouma et le boucher Armani, un texte superbe signé Barbara Souffir. Une auteure à suivre, celle-là, au fait… Allez faire un tour sur son nouveau blog, ça déchire des oreilles d’éléphants roses en peluche ! ;)
Ah, et puis, matériellement aussi, le livre est chouette : mise en page soignée, impression écolo sur papier sans chlore, bref, le bonheur.

Sensible, le 9 novembre 2007, sur son blog : J'ai aimé la couverture et la partie du titre mise en valeur. Même la Tour Eiffel sans jambes, j'ai admiré. J'ai aimé la deuxième page. "L'auteur" suivi d'une photo et d'un prénom que je connaissais. Un nom de famille à peine découvert. J'ai relu le petit paragraphe qui décrit sa vie. J'ai aimé la description de l'oreiller que j'avais imaginé en vrai. J'ai aimé, aussi, la partie sur le métro et bien d'autres choses. J'ai admiré le style et la facilité du glissement des phrases. Ils ont glissé sur mes cordes vocales comme une musique douce. J'ai été scotchée par les mots et expressions si bien choisies. Même la dédicace, au tout début, juste avant le premier paragraphe, m'a fait sourire. Parce que les personnes qui ne connaissent pas le blog inscrit en petit caractère sur la couverture, et ben, c'est gens-là, ne comprendront peut-être pas et ne sauront pas tout de suite que l'auteure ne dédie pas son livre à elle-même. Et franchement. Le dernier mot. Ou plutôt la dernière comparaison. M'a. Comment dire. Transportée. Ou plutôt, non. Elle m'a ramenée dans ma chambre et ses quinze mètres carrés. Que j'avais quitté quelques minutes auparavant. En allant à travers les pages dans une histoire qui n'est pas la mienne.
J'ai reçu cette petite chronique de vie dans ma boîte à lettres. Ce midi. Et je l'ai lu en quelques minutes, ce soir. Je n'ose pas dire qui est l'auteure. Je n'ose pas faire de lien à vrai dire. La photo en dit déjà assez. Et puis. C'est mieux comme ça.

Sur le site des Influenceurs, vous trouverez non seulement la bannière des éditions Filaplomb à afficher sur votre blogue mais aussi la liste des blogueurs qui l'ont déjà mise en place. J'en profite pour les remercier publiquement de ce soutien.

Publié dans Texte à vendre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Filaplomb 09/12/2007 18:48

Fanette : je ne suis pas sûr que le personnel soit municipal ! A mon avis, il y a longtemps que cela est fait sous concession au propriétaire du club !Cela dit, je ne leur en veux pas, sauf au responsable au guichet invitation qui n'a absolument rien fait pour faire avancer le truc. Lui, par contre, je le maudis ! :-))(en même temps, tout est bien qui finit bien !).Christie : pour la dame mûre, ce n'était qu'un réflexe quand j'ai entendu qu'elle déclinait son identité ! Mais c'est bien toi qui l'a rattrapée !!! :-)))

christie 09/12/2007 18:37

fil , Merci pour l'après-midi et pour l'accompagnement jusqu'au stade avec Fanette , j'ai adoré la rencontre. Merci de ta présence d'esprit. car cette vieille dame était charmante, vraiment charmante.. elle, elle savait que devait être là...Moi toute seule je n'aurais pas pensé à la suivre et en plus , je n'avais même pas compris qu'elle était quequ'un.. en tout cas , je suis très contente de t'avoir encontré.. Tu ressembles à l'image que je me faisais de toi.. Bizou.

Fanette 09/12/2007 15:15

Merci encore pour hier soir !regarde le témoignage de Christie, et l'hommage que je leur ai fait au personnel municipal du Stadium !Pauvre Christie, j'aurai pêté un câble, elle est restée calme tout le temps !

Filaplomb 09/12/2007 12:42

Madame De Keravel : il manque encore la possibilité de commenter sous chaque livre, mais ça a l'air compliqué de le mettre en place. Scopicom y travaille encore, même si je n'ai pas de délai pour l'apparition publique de cette partie !Ça arrive bientôt !!!Merci pour les compliments à Jessica !!!:-) : 18 ?

madamedekeravel 09/12/2007 12:26

On ne peut toujours pas mettre de commentaire par bouquin sur le site des éditions filaplomb  :-( (mais bon, je remue le fer dans la plaie là, pardon !)J'ai lu les 4 nouvelles (à consommer sans modération ;-) et j'ai aimé les 4, mais j'ai quand même un petit (gros) faible pour "chacun sait que la bonne humeur sent les fleurs" de Jessica Lisse, pour sa fraîcheur, sa poésie, son style si particulier et si inventif.