Airbus [et dix de der !]

Publié le par Filaplomb

Quand on a eu des infos avant, on se rend mieux compte de la manœuvre.

On voit comment, la faute industrielle, le défaut laissé volontairement dans l'organisation a déséquilibré l'engin.

Il a suffit d'une incompatibilité entre les logiciels allemands et français pour que l'A380, ce géant que ses ailes de rentiers empêche de décoller, se tire lui-même une balle dans le pneu.

Evidemment, nous avons tous été marqués par l'échec retentissant d'un Concorde, première fierté européenne, mouché comme un malpropre par une administration américaine très au fait en matière de guerre industrielle.

Evidemment, nous avons été convaincus à longueur de médias de la grandeur de l'Entreprise européenne, seule capable de concurrencer Boeing, autant dire D.ieu en personne.

Nous voilà prêts à sacrifier tout le monde pourvu qu'Airbus survive…

Je pense que de longue date, tous les acteurs de ce dossier se mirent d'accord pour déstabiliser Airbus.

Je pense que d'introduire dans de tels groupes, des types issus purement de la finance, c'est comme donner les clefs de la bergerie à un éleveur de loup.

Ces gens ne pensent pas, ils calculent.
Ils ne ressentent pas, ils mesurent.
Ils ne vivent pas, il gère.

Peu importe le résultat social de leurs actions, ils ne voient ni ne lisent que des ratios.

Qu'un ouvrier, fut-il chinois ou africain, accepte de bosser pour une miette de dollar et c'est une nouvelle rentabilité qui se fait jour.

Rien à foutre des conséquences, l'emploi, la France et toutes ces conneries. Seuls comptent les ratios…

Dans cette idée de M. Gallois de délocaliser les usines
d'Airbus (80% des emplois toulousains - directs et indirects)
il faut aussi comprendre, je pense, que si le dollar reste
la monnaie
de l'industire et du commerce,
  l'Euro n'est plus, pour sa part,

que le refuge des rentiers…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Filaplomb 11/12/2007 22:29

Tiens un billet sans commentaires !Nicolas : oh, il s'agit juste d'une réaction à chaud, ce que je fais rarement.Comme j'avais déjà l'autre article en tête, je voulais enchaîner de suite. Je n'ai pas pris le temps de lier autre chose…:-)

Nicolas J 11/12/2007 06:43

Tiens ! Un billet sans lien.