Deux mois [c'est très narcissique !]

Publié le par Filaplomb

Il manquera deux noms à cet article


Tout cela ne nous dit pas de ce qu'il a fait pendant deux mois, côté sexualité

Remarquez, avec le goût du luxe qui le possède, il est capable de ne pas utiliser de kleenex™ comme tout homme mais de se faire fabriquer de délicats petits mouchoirs de soie afin de recueillir la présidentielle semence. Eh ! Quitte à être au sommet de l'Etat, autant en profiter à fond, non ?

Par exemple, il pourrait ne pas se louer de films de genre mais faire venir directement les acteurs à la maison pour lui jouer un extrait [les pornos, ce sont des films dont personne ne voit jamais la fin de toute façon].

Le type, rien qu'avec l'aura musquée qu'a ce genre de poste sur la gente féminine, il peut se taper n'importe qui. Moi à sa place, j'en profiterais à fond. Une splendeur par jour mais seulement six jours sur sept parce qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses [comme disait feue ma mère].

Mais ce crétin, ce n'est pas tant que d'être en bonne compagnie qu'il lui faut, c'est s'en vanter publiquement. Du genre à se faire prendre en photo, par hasard, un samedi chez Disney™, rien que pour épater tous les clampins du quartier.

Sauf que, de ce fait, le voilà contraint au mariage. Au lieu de jouir tranquillement de la situation, le voilà déjà la corde au cou. Il faut toujours qu'il gâche tout avec son conservatisme, celui-là…

Dans le même temps, l'hiver a encore surpris tout le monde en revenant dès le mois de décembre mais la ministre promet que tout va bien. Il y a un an, ils s'engageaient pour le Droit Opposable au Logement, cette année, c'est quoi ? La Police opposée au logement ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorham 20/12/2007 14:59

Monsieur le Président, Je vous écris cette petite lettre pour vous dire que vous avez bien raison d’avoir une vie privée médiatisée.Moi-même, je n’ai pas de vie privée et personne (aucun patron de presse) ne s’y intéresse. Aussi, je m’ennuie (je le confesse, c’est aussi pour cela que je vous écris, écrire tue le temps, à quelqu’un d’autre offre l’illusion d’un autre dans ma vie).Je vous écris aussi pour vous conforter dans votre choix que je considère d’une singulière justesse. En effet, il est toujours agréable d’avoir à ses cotés une voix capable d’entonner quelque berceuse pour s’endormir – et comme il s’agit en l’occurrence d’un voix qui ne porte pas très loin, vous ne courez pas le risque de réveiller votre mère qui, comme on me l’a dit, dort dans une chambre mitoyenne à la votre.Je sais également que l’on vous compare à quelque table bancale, ondoyant sans cesse d’avant en arrière, sous prétexte que la fidélité n’est pas votre fort. C’est une accusation spécieuse. Nous sommes tous conscient désormais que nous sommes adultes, réalistes, affranchies de nos rêves et de nos illusions, que la vie suit des chemins qui sont parfois étrangers jusqu’à nous-même.Je suis heureuse de constater que nous avons enfin un Président à notre image, le corps secoués de tics et de tocs, au port sincèrement roturier, un Président moderne, capable d’aimer et de consentir à désaimer, à aimer à nouveau, puis à désaimer, à aimer encore.Ainsi dénudé, ce qui faisait le sel historique du pouvoir à la française, avec son lot d’intrigues, de trahisons, d’élucubrations, n’existe plus. Je suppose qu’avec une vie privée pareillement médiatisée, Marguerite de Valois n’aurait pas eu le même destin, ni qu’Alexandre Dumas trouve en se faisant conter son histoire matière à écrire sur ses romances une œuvre fleuve si belle et vénéneuse.Mais qu’importe, nous saurons tout de vos ébats, de votre vie, de vos joies et peines, et à la fin de Tout, Mme Ney ou Mme Reza auront matière à écrire d’un style simple et sans ampoule le récit de ce que l’on sait déjà. Je suppose que l’on a le génie que l’on mérite.En tous les cas, je souhaitais être la première à vous féliciter d’être comme nous, avec seulement quelques flashs en plus (et si vous me permettez cette forfanterie, une mère quelque peu abusive), d’adopter en toute circonstance une attitude si naturelle.Peut-être, en retour, consentirez-vous quelque temps pour répondre à l'idiote question que je me pose depuis quelques jours : "comment faites-vous pour avoir le temps d'aller visiter Mickey ?"

Alain 20/12/2007 13:15

@ Marine rassurez vous Marine ...je ne suis pas tombé bien bas .....j'y étais déjà ...@ Fil entierement d'accord avec toi .....c'est vrai la vraie vulgarité c'est de monter en épingle un non évènemet (dont on se fout royalement heu ! non pas Royal complètement) pendant que des gens pauvres crèvent dans la rue. Marine en défendant NS avec des arguments largement plus hauts que ma propre bassesse nous éloigne encore plus de la situation sordide de beaucoup de pauvres gens

Filaplomb 19/12/2007 21:53

Marine : je vais expliquer ce que je voulais faire avec cet article, ce que d'habitude, je ne fais pas.Le titre est : deux mois, c'est à dire deux égos. Ce que j'explique avec entre crochet [c'est très narcissique].Je précise en en-tête que j'occulte volontairement les noms des protagonistes. Pourtant, je pourrais faire de l'audience grace aux moteurs de recherche et bien je choisis de les éviter.Ensuite, mon article est volontairement vulgaire.J'évoque crûment les mœurs sexuelles du président.Je choisis volontairement cet angle pour bien souligner ce que j'en pense : au mieux, c'est du voyeurismeEn fin d'article, je glisse la vraie info politique du moment : «les SDF font pléonasme en dormant dehors», je cite Nicolas.Alors qu'ensuite, tu m'attaques sur la pipeaulisation de la vie politique, oui, ça me saoûle.Clairement, je souhaite parler de politique et je ne parle pas des tenues des uns et des autres.Quand je parle du conte de fée qu'on nous vend, c'est bien l'image idyllique que j'attaque, la nature même du message.Je ne suis pas dupe !Pardon pour "La Marine", ce n'est pas correct, je retire.Tu peux bien sûr donner ton avis mais, fort logiquement, j'essaie de répondre à chacun. Comme on n'est pas d'accord, forcèment, je dis toujours un peu le contraire de toi ! :-))

Marine 19/12/2007 18:49

Je suis de droite, et alors? J'ai voté Sarkozy, et alors?Cela veut dire que je n'ai pas le droit d'aller voir des blog du bord opposé? Pardon mais si c'était le cas, je serais bien idiote, il faut savoir accueillir tous les avis.Je n'ai jamais dit que tu proférais des âneries, c'est ton avis et il est normal que je l'accepte. Cela fait un moment que je suis attentivement ton blog, et je lisais aussi celui sur cow (j'en ai aussi un, les.jolies.choses) et il m'arrive d'être d'accord avec toi, et alors? C'est simplement que je ne peux pas me taire quand je vois des gens qui étalent leur connerie en balançant des jugements à tort et à travers (tu n'es pas forcément visé). Je trouve simplement dommage que tu en arrives à dire "tu n'es pas contente, tu pars". Et si on s'amusait à dire la même chose aux grévistes..? Mais c'est une solution qui n'en est pas une, parce qu'elle ne résout rien. Et justement, même si ce n'est pas forcément intelligent de la part de Nicolas Sarkozy de s'afficher de la sorte, il est aussi débile de réagir autant. Il fait de la provoc' et vous répondez, vous rentrez dans son jeu, donc vous lui donnez raison et envie de continuer.Je suis restée plutôt polie, donc les remarques telles que "Marine Lepen" ou "la marine" peuvent être écartées, ça serait gentil. Voilà, je continuerai à venir sur ton blog, mais je me tairais, puisqu'apparemment les avis contraires aux vôtres, vous les gens de gauche sont mal accueillis. Avancez bien.

Filaplomb 19/12/2007 18:02

A moi-même : le titre de cet article est très bien ! (catégorie autocongratulation). :-)))Marine : si tu préfères lire des blogs qui donnent TON avis, rien ne t'empêche. Pour ma part, je continue à proférer mes âneries sur MON blog, merci !Nicolas : t'as vu j'ai ma première Troll, ça s'arrose ! :-)))Et pour Marine, hip hip hip hourra ! :-))) : C'est assez court !