Le Diable menace {et ne s'habille pas en Prada !]

Publié le par Filaplomb

Résumé : le point de vue d'Hugo Chavez sur George Bush
Citation : «Nous en appelons au peuple des Etats-Unis et au monde pour mettre fin à cette menace.»


Moi je trouve que dans le politiquement-correct, global et planétaire, entendre Hugo Chavez dire ce genre de choses, ça fait plaisir :

«Hugo Chavez a traité George W. Bush de "diable" à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies mercredi 20 septembre, poursuivant à l'ONU sa bataille oratoire contre Washington.
"Le diable est venu ici hier", a déclaré le président vénézuélien, dans une allusion à l'allocution de son homologue américain la veille. "Il est venu parler ici comme si le monde lui appartenait".
Hugo Chavez, qui avait apporté la semaine dernière son soutien à l'Iran, a ensuite accusé Washington "de domination, exploitation et pillage des peuples du monde". "Nous en appelons au peuple des Etats-Unis et au monde pour mettre fin à cette menace, qui est comme une épée planant au dessus de nos têtes".
Le président vénézuélien a appelé à une réforme de l'ONU, jugeant que le système, qu'il a jugé "antidémocratique", "ne marche pas" et dénoncé le "veto immoral" des Etats-Unis qui a permis selon lui aux bombardements israéliens sur le Liban de se poursuivre pendant plus d'un mois cet été.

Chomsky et Aristote

Dans son discours, chaleureusement applaudi par les délégués, au cours duquel il a cité à différentes reprises l'intellectuel de gauche américain Noam Chomsky, le philosophe grec Aristote et le cinéaste Alfred Hitchcock, il a aussi qualifié le président Bush de "menteur" et de "tyran".
"Nous ne pouvons pas permettre à la dictature mondiale de se renforcer", a-t-il dit, affirmant que "l'impérialisme" américain était "une menace pour la survie de l'humanité".
Selon lui, George W. Bush, qu'il a souvent accusé de comploter pour le renverser, répand "une fausse démocratie de l'élite" et "une démocratie des bombes".
Hugo Chavez, que Fidel Castro présente comme son "fils spirituel", porte le flambeau de la révolution socialiste en Amérique latine et fait campagne pour un siège de non-permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.
Le nouvel Observateur - 20 septembre 2006

Entre Sarkozy qui adore le Diable et Chavez qui le hait, vous choisissez quoi ?
C'est bien ce que je pensais !!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

les marques du plaisir 27/09/2006 11:21

bah, chavez , faut le voir, c'est 1000 fois mieux .... :-))