Le Maître de la Rose {Regrets éternels !]

Publié le par Filaplomb

Résumé : Je fais une analyse du positionnement de la communication des candidats à l'Election du Président de la République. Enfin, analyse, c'est un grand mot ! Je dis du mal de tout le monde, c'est plus sain !
Citation : «l'élégance discrète de la provinciale parisienne»


Moi, je l'aime bien Ségolène.

Je ne parle pas sur le plan politique mais sur celui de la communication.

En face, on a quoi ?
Nicolas Sarkozy, le roquet à l'ancienne, celui qui fait du rentre dedans, le petit musclé. Que du classique à talonnettes !

Et ici, on a la finesse, les jolies robes, les coiffures simples, l'élégance discrète de la provinciale parisienne. La féminité rayonnante !

Et puis voilà, l'autre, là, le chauve, le Fabius, celui qui fut élevé par le Maître de la Rose : François Mitterrand. Ce nom comme un totem. Il arrive, il parle des ouvriers, des petites gens, de la constitution européenne (alors qu'on avait quand même vachement bien bossé pour que plus personne n'en parle, ni même n'y pense !) et de l'augmentation du Smic.
Ça fout tout par terre, coco !
Ça fait tâche dans le tableau, Laurent !

Et puis, la candidature de Mme Royal, vous avez vu la maîtrise ?!,
Je vous le fait en off, comme ça, c'est juste entre nous mais, en même temps, je laisse filer l'info pour que ça ait l'air d'un scoop !!! C'est pas bien joué, ça ?

Vous ne croyez pas que ça pourrait plaire aux public, ça ?

Ah oui ! J'y suis ! Elle aussi a été instruite par Mitterrand, à ses débuts !
A gauche, c'est Mitterrand puissance deux !
Bin !?! elle est où la gauche, alors ?


(de toute façon, ils pourraient même présenter
une chaise ou un vieux camion, au PS, il serait élu !
A droite, y'a Chirac, faudrait pas l'enterrer !
Soit il se présente (la peur de Chirac, ce ne sont pas
les juges, c'est de finir en ex-président
miteux comme Giscard, son ami de toujours !)
et il explose Sarkozy, soit il envoie MAM
au front (ça la changera du Ministère !)
et il explose Sarkozy.
[A ce propos, et pour mémoire, le type qui niquait
la femme à Sarko était son conseiller en communication
affecté à son service par l'UMP].
Enfin, sans tenir compte du vieux borgne
qu'on traite encore en pestiféré dans les médias.
Alors qu'il est DANS le système…)

Commenter cet article

filaplomb 04/10/2006 18:16

Merci Nicolas, je corrige ça de suite !!!Je vais en profiter pour mettre à jour les blogs que je suis…

nicolas 04/10/2006 18:01

Dans ta liste de liens, à droite, tu as deux fois "les yeux ouverts".

nicolas 04/10/2006 17:59

C'est presque un second métier pour moi !

filaplomb 04/10/2006 09:54

L'analyse politique étant tellement maltraitée ici et là sur les plateau télé, dans les médias traditionels, que ça en devient un plaisir de délirer ! Tu le sais bien Nicolas !!! :-)))

nicolas 04/10/2006 09:06

Ca y est ! Tu fais dans l'analyse dans l'analyse politique délirante.
Je ne sais pas si c'est un bon créneau, mais on y rigole bien !