Mais où va-t-on {tous ensemble, tous ensemble !]

Publié le par Filaplomb


Affiche d'une expo photo du Val de Marne



Résumé : Comment se font les modes et comment va évoluer la tendance.
Citation : «
On entre dans le retour des hippies. / Mais avec la technologie en plus. […] Des Internautes Hippies.]


Ce que je ne comprend pas, par contre, ce sont les modes.
Les phénomènes de mode.
Pourquoi, soudain, tout le monde se met-il à courir dans le même sens.
Un vieux réflexe de ruée vers l'or ?
Par exemple, l'histoire des banlieues où vivent des gens.
Où des enfants apprennent à rouler à bicyclette.
Où des couples s'engueulent tous les soirs.
Où d'autres se retrouvent discrètement, à l'insu des conjoints réguliers.
Où existent des créateurs d'entreprise et des chomeurs.
Où cohabitent ensemble des personnes passionnantes et des passions personnelles.
Où Farid se demande pour Djamila.
Où Sarah aimerait savoir ce qu'il a dans la tête le Mouloud.
Où se fait l'intégration réelle.
Où des personnes essaient de vivre ensemble dans la majorité des cas par cas.
Soudain, on ne me parle plus que des malheurs, que de la proportion de crétins habituels.
Un zoom un peu absurde évidemment.
Sans aucun recul.
Mais que, soudain, tout le monde se permet.

Pour la musique, idem.
Il y a plus de six mois, quand j'étais un cowboy (si, si ! mes plus vieux lecteurs s'en souviennent), j'avais déjà mis les konks en fond musical et j'avais parlé du retour du folk.
Et ça y est, on y est en plein avec la sortie du très bon album des (pourtant français) Herman Düne qui va faire un malheur.

Là, je tente de lancer une tendance.


On entre dans le retour des hippies.
Mais avec la technologie en plus.
L'accès à l'internet mondial en permanence.
Des Internautes Hippies.
On les appellera des Hinpies, évidemment.

Les mouvements d'humeur du buzz semblent imprévisibles.
Perceptibles, certes mais toujours surprenant.
Par exemple, le sécuritaire, étrangement, il arrive trop tôt dans la campagne. Ils en sont déjà à envoyer l'armée en banlieue, ils n'auront plus rien à nous montrer. Même pour tenir des semaines, ça va faire court.
Mais surveillez l'environnement.
Voilà LE SUJET qui monte dans les thèmes de campagne.
Et là, Ségolène a déjà des lieues d'avance sur ses meilleurs opposants de tous bords (de tout bord ?).
Le retour des hippies, le retour de l'écologie de base.
Ça sent bon son petit retour de nostalgie, ça.
Ce serait un vote de papy-boomer alors ?

[Allez, je le lâche le scoop. Comme vous n'avez pas accès
à cette chaîne formidable qu'est TLT* (Télé-Toulouse, bandes d'ignares),
vous ne savez pas encore que Pascal Obispo met fin
à sa carrière après sa tournée. Comme ça, tranquille,
il l'a dit sur ma télé locale. Il arrête.
Enfin, pour l'instant.]
*Je déconne un peu avec TLT, mais ils commencent à faire des choses intéressantes.
Un peu moins de "télé-préfet" et un peu plus de terrain. A suivre.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicolas 31/10/2006 17:19

Quoi ! Deux billets le même jour !
Ca me rappelle quelqu\\\'un...