La démocratie (le beau jeu !)

Publié le par Filaplomb


En tant qu'imbécile masculin, j'ai choisi sur le site
met-art (pour oeil adulte uniquement) cette illustration de ce
que ça donnerait, un nouveau régime


Résumé :
les images qu'on nous vole, les images qu'on nous offre.
Citation : «
avec un peu de cette honte qu'expriment en petits gestes malaisés, les pauvres quand ils sont contraints de demander de l'aide»


Avant, les caméras étaient très bêtes : Elles se contentaient de filmer

Maintenant, carrèment, elle font du repérage d'actes répréhensibles

(comme se curer le nez en public, ce qui n'est pas bien)

Voire de la détection de faciès (qui ne s'écrit pas fasciès comme fascisme)
Comme dans l'aéroport de Londres : Pendant que tu es bien coincé sur l'escalator qui s'élève vers les halls de sortie, u
ne caméra te scanne le visage, le compare à la base de données des méchants (ou des opposants au régime) et alerte l'agent de faction le plus proche si ta tête ne lui revient pas

(en fait, elle se base sur quelques points particuliers comme les pommettes, la forme géométrique du visage. Le vrai contrôle se fera plus tard. Disons qu'elle repère des «visages approchants»)

Ils ne vont pas tarder à nous généraliser tout cela
Pour remplacer et étendre le réseau déjà en place

Nicolas, fûté comme il est, il a déjà dû acheter des actions dans ce secteur


Même à l'Assemblée Nationale, ils sont filmés
Evidemment comme on les prévient avant, c'est beaucoup moins drôle
J'ai loupé les derniers épisodes, je l'avoue
J'ai arrêté depuis que personne ne répond plus aux questions
Attendez, c'est LE lieu où nos élus, nos représentants demandent des comptes au gouvernement en place
Depuis le hold-up républicain que s'est permis Jacques Chirac en 2002 (se faire élire par quatre-vingt pour cent des français et ne donner l'exécutif qu'aux dix-neuf pour cent du premier tour, en clair), ce dialogue devrait être crucial

Or, à quoi assiste-on ?

Un député de l'opposition, prenant appui sur un cas concret qu'il connait de sa circonscription (de vraies personnes qui sont venues timidement le rencontrer dans sa permanence, comme un dernier recours et avec un peu de cette honte qu'expriment en petits gestes malaisés, les pauvres quand ils sont contraints de demander de l'aide), expose au Ministre en charge du secteur concerné, un problème auquel il ne trouve pas de solution et lui demande ce qu'il compte faire

S'il entre trop dans les détails de la réalité, le Président, du haut de son perchoir le rappelle à la raison

Puis le dit-ministre, voire pire, l'un de ses co-religionaires, vient au micro et répond à peu près ceci :
_Vous avez beau jeu, monsieur le Député de l'Opposition, de dénoncer ce que vous n'avez pas vous-mêmes mis en place quand vous et vos amis étiez au commande de la Nation avant que les français, dans leur grande sagesse, ne vous en chassent dans les conditions que chacun ici connait et que je n'aurais pas la bassesse de vous rappeler

Et alors ?
Et on fait quoi pour les gens qui habitent dans le cas concret ?
Les miséreux dans la mouise à mort ?

C'est exactement là, qu'il faut revoir l'importance du parlement
Les députés sont nos plus directs représentants à Paris
Ainsi, pendant que votre député(e) tient une permanence où vous pouvez facilement le ou la rencontrer, s'il s'en vient un ministre l'envie de visiter votre bonne bourgade, voilà que tout est y bousculé, des secteurs entiers aux accès limités.
Ça fait toute la différence.


Parfois, c'est au tour du Sénat d'être filmé
Si vous n'êtes pas prévenu et pas équipé du Télé2semaines en cours (ah Axel Ganz, j'admire ton flair infaillible) c'est facile de faire la différence : le Sénat, c'est là où les principaux partis rangent les vieux messieurs obèses quand ils ne peuvent vraiment plus représenter la marque en compétition officielle :
_Non, tu comprends Raymond, c'est pas pour moi, tu sais bien, je te dois tout. Mais c'est pour la clientèle. Tu sais comment ils sont : quand ils veulent du neuf, il faut leur donner du neuf. Et pour toi, tu vas voir, on t'a trouvé une place au Sénat, tu seras bien. On m'a dit que le personnel était très bien. De la meilleure tenue

Et on les range au Palais

C'est là qu'ils grossissent à cause du changement de rythme
Trente années de campagne électorale en tout genre et du jour au lendemain, le Sénat
L'organisme a du mal à s'adapter, c'est normal
Pour le Sénat, je propose un nouveau régime

Si le problème c'est qu'il y a
trop d'étrangers en France, on n'a qu'à dire
qu'ils sont français et c'est réglé.
On va pouvoir, ainsi, reprendre
la construction républicaine.

Commenter cet article

isa 06/12/2006 21:03

l'utopie est plutôt un rêve vers lequel il faut tendremais de là à l'atteindre ...et les femmes ne sont pas plus fées que vous  pères Noëlmais personnellement j'aime bien les humains de tout crin...voire de tout poil...

filaplomb 06/12/2006 20:10

Isa : zut, moi qui croyais encore que les femmes sont des fées et l'utopie un rêve à atteindre. Me voilà fort marri…:-)

isa 06/12/2006 19:53

la démocratie ...telle la plus belle femme du monde qui ne peut offrir que ce qu'elle a...

filaplomb 06/12/2006 12:18

Cat : oh oh, tu as lu !Pas reçu de commentaires, dommage, ce sont eux aussi qui me nourrissent !!! :-))))

Cat 06/12/2006 11:59

T'as raison,pas de quoi fouetter un chat,moi j'aime bien ton blog et tes commentaires,et nos échanges,alors,continue à nous nourrir!
oui,je suis allée voir ce matin ta "sphère intime",on ne peut rien te cacher!