Scénario (Toute une histoire !)

Publié le par Filaplomb


Résumé :
pour participer au succès du cinéma français (et gagner moi aussi quelques brouzoufs), j'écris un scénario «à la mode».
Citation : «
Malgré tout, dans un dernier sursaut d'espoir, ils jouent au Loto».


Scénario :

Marc Resse est un homme d'une quarantaine d'années.
Il rencontre Sophie dont il tombe amoureux.
Pour la séduire, il se fait passer pour un homme d'affaires important.

Grâce à un crédit obtenu auprès de la Société Générale, il loue une Mercedes et l'emmène en week-end sur la côte atlantique. Ils passent ensemble quelques jours de rêves dans un hôtel Best-Western, chacun dans sa chambre.

Rendez-vous suivant, chez lui :
A la fin du repas, qu'il compose à base de produits surgelés Picard et sert avec du champagne Mumm, elle lui tombe dans les bras.
Ils s'embrassent.

Ils s'allongent ensemble sur le canapé Ikéa, elle lui enlève son Levi's, il lui ote son petit haut H&M, découvre la finesse de ses dessous Aubade.
Ils font l'amour longuement et tendrement sur une chanson de Whitney Houston qui passe sur la chaîne Sony.

Quand le radio-réveil Philips indique 07:05, on découvre plusieurs emballages de préservatifs Durex sur la table de nuit.
Il se lève discrètement, passe à la salle de bain se brosser les dents avec Signal Soin Complet de la Bouche et des Dents (j'adore le nom des dentifrices, c'est aussi de la pohèzie), enfile son caleçon Dim, le Levi's et ses Nike et sort acheter une Banette chez le boulanger du coin.

Ils petit-déjeunent dans la douce lumière du soleil du matin. Elle prend du thé Lipton et lui du café L'Or de Maison du café. Tous les deux de la confiture aux cerises Bonne Maman avec un peu de beurre salé d'Isigny.

Une année plus tard, ils achètent ensemble un appartement Kauffmann et Broad, des meubles Roche-Bobois, une cuisine Schmidt et des volets roulants à commande électrique Somfy.

Malheureusement, Marc ne peut plus faire face à ses remboursements.
Les huissiers Mottet et Duclos le menacent, le Trésor Public bloque ses comptes et met en place une saisie sur salaire.
Il doit tout avouer à Sophie qui se met à pleurer derrière ses lunettes Afflelou qu'elle essuie avec un mouchoir Kleenex.
Ensemble, ils contactent une assistante sociale de la C.A.F.
Ils découvrent bientôt les produits Lidl, puis le confort de la RATP.

Malgré tout, dans un dernier sursaut d'espoir, ils jouent au lOtO.
Gagnent plusieurs millions d'Euros.
Achètent un billet vers les Bahamas.
Pour ne pas payer l'ISF.

Pour la chanson du film, on appelle Florent Pagny.
Pour incarner Marc Resse, j'ai tout de suite pensé à Clovis Cornillac, Gad Elmaleh, Vincent Cassel.
Alors que dans le rôle de Sophie, ce ne peut être que Marina Foïs, Charlotte Gainsbourg, Audrey Tautou.

Voilà, on fait produire le film par Gaumont, on prévend les droits à Canal+ (ou à TPS s'ils offrent mieux) et à TF1 pour la diffusion en clair.
Et pour les DVD, on passe un deal avec Carrefour.

Putain, ça va être un grand film

Bernard me dit :
_J'ai une copine qui part au Sénégal,
si tu veux, elle peut te rapporter
quelque chose. C'est quoi leur spécialité ?

_Je ne sais pas… le sida ? dis-je.


Ce blog est candidat au festival de Romans : V O T E Z  P O U R  L U I !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La girafe 07/01/2007 20:26

Nicolas: tu veux toujour gacher tout le plaisir?

Nicolas J 07/01/2007 15:28

Du beurre salé ?SPE

La girafe 04/01/2007 13:04

Avec un peu de beurre...quel bonheur comme tu dis :-))))

filaplomb 04/01/2007 12:32

Isa : oui, c'est la vraie vie du cinéma français !!!La Girafe : ah oui, la baguette fraîche du matin, quel bonheur, n'est ce pas ? :-)))RT4 : RTT ?

filaplomb 04/01/2007 12:31

Nicolas : la côte d'Ivoire, c'est ce qui est sorti en premier dans ma recherche sur trésor public !!!:-)