La valeur de l'échange (t'as pas cent balles ?)

Publié le par Filaplomb


En 2002, plus de 105.000 baby-foots Bonzini B60 ont été vendus.
(Poids : 90 kg. Fond ouvrant, permettant un nettoyage facile du tapis).


Résumé : l'argent et la valeur des chiffres, ou à peu près.
Citation : «
… je pense qu'il ne sert à rien de parler de l'impôts des bien-plus-riches […], sans poser la question de la décence des revenus».


Cent cinq mille euros.

105.000 EUROS (même écrit en petit et en chiffres, c'est beaucoup)

C'est le salaire de David Beckam dans son nouveau club américain.
Si on considère que le smic est à mille euros (et ça m'arrange), il gagne huit années trois quart du salaire d'un smicard.
Le gars lambda (ça tombe toujours sur lui), il a débuté son job le premier janvier 2007 (et ça m'arrange encore), s'il ne dépense rien, pas un kopeks, s'il garde tout par devers lui, dès le 20 septembre 2015, il aura en poche exactement le salaire de ce joueur anglais.

Lui, il le gagne tous les jours.
Quoiqu'il fasse de sa journée, 105.000 Euros.

Je veux bien croire que des types très riches (on ne sait pas toujours comment) sont prêts à mettre des fortunes pour coller un écusson portant leur nom sur la cuisse d'un footballeur en short.
Mais je pense qu'il ne sert à rien de parler de l'impôts des bien-plus-riches qu'on ne le sera jamais (on ne sait pas toujours pourquoi), sans poser la question de la décence des revenus.

Sans ajouter perfidement que le smicard ne touchera jamais de droit à l'image.

Vous savez que l'argent n'a pas de valeur ?
Un morceau de métal gravé, du papier imprimé, combien ça vaut en réalité ?
L'argent n'existe que comme promesse, c'est une valeur d'échange.
C'est juste qu'à un moment, l'humanité a modestement pensé que ce serait plus pratique, et dans l'intérêt de tous, que d'avoir en guise de porte-monnaie, autre chose que les vaches au cul ou la brouette à la main. C'est la preuve du troc déjà réalisé et du troc à venir.

Mais alors à quoi sert d'accumuler ce qui nous sert d'échange ?
Une fois que tu possèdes de quoi couvrir tes besoins pour les quelques jours prochains, à quoi sert d'empêcher que tout cela circule ?
Que cela profite à d'autres que soi.

De même que nous jugeons  ( m o r a l )  que l'État impose un seuil minimal en-dessous duquel il serait indécent d'user du terme de salaire, ne serait-il pas
  ( m o r a l ) , ou pour le moins décent, de considérer qu'au delà d'un certain plafond de richesse, il y a atteinte à la communauté ? (si j'étais Nicolas, j'aurais laissé partout la même typo dramatiquement banale)

Ou alors, on reparle de «l'indexation des salaires».

Cet article vous est offert par
L'Association des Judéo-Chrétiens anonymes.

Commenter cet article

filaplomb 18/01/2007 18:18

Cat : tu exagères ! J'ai dit sympas, les gars !!! :-)3GH : trois Gentils Hommes (ils insistent, hein ?)

Cat 18/01/2007 18:15

1,c'est déja pas mal..
2,ça se complique franchement..
3,j'ose mème pas imaginer le calvaire..
Bon,je franchis la barre des 50 commentaires!

filaplomb 18/01/2007 18:10

100 peut-être pas ! Déjà Nicolas est surbooké pour la semaine !:-)3HS : trois hommes sympas ?

Cat 18/01/2007 18:07

Je pense que "non" est invariable,et qu'à ce rythme,on va passer la barre des 100 commentaires,historique!
YJF:Ay,Jeff,how are you?

filaplomb 18/01/2007 18:01

Cat : ah j'adore, on dirait du Simenon !Avec la tension sous-jacente et les non-dits qui planent alentours…:-)(les nons-dits ou les non-dits ?)HTZ : Pfffffff…