22 (chiffres de la police !)

Publié le par Filaplomb

On va dire un peu de mal de Nicolas Sarkozy.
[Ce n'est pas que j'en ai envie, bien sûr, mais cette attitude de lèches-culs de discrétion des grands médias m'y oblige].

A Dunkerque, par exemple, il y a un commissariat qui se fait taper sur les doigts : pas assez de de prunes, d'amendes, de P.V, …
La direction qui les traite de feignasses, de tire-au-flanc [n. m. invar.], de jean-foutre
[n. m. invar.] en exposant en place publique le cas de ces odieux partisans de la paix sociale.

Si vous habitez le coin, (oui, vous aussi, de Coudekerque-Branche ou de Gravelines), faites un effort : garez-vous sur les passages piétons, fumez dans les gares, courez la zigounette ou la foufoune à l'air dans la rue, afin que nos amis les policiers puissent vous verbaliser, rattraper leur retard et faire pêter le score.
Vous pouvez même, dans un acte de grande générosité citoyenne, leur permettre de passer numéro un national en les couvrant d'un tombereau de noms d'oiseaux.

Parce que l'idiotie, la perversion des statistiques, c'est justement celle-là. Plus la sécurité augmente, moins les chiffres sont bons donc, plus les flics vous harcèlent.
C'est ce qu'on appelle une logique sécuritaire.
[dites-vous bien que quand ils auront éliminés ceux que vous trouvez génants, ils leur faudra trouver de nouveaux boucs émissaires à pourchasser afin de justifier leurs moyens].

Et comme ça les stressent, les policiers merdoient dans les procédures.

On est dans un état de droit, figurez-vous, avec des règles de justice qui vous garantissent de ne pas disparaître sans laisser de trace comme dans un régime stalinien ou ultra-libéral (un jour je vous expliquerez pourquoi c'est la même chose). Et avec des avocats à 250 Euros de l'heure, il est aisé, non seulement de vous faire libérer mais d'autre part et deuxièmement, de poursuivre l'État pour abus de police.
Et de vous obtenir réparation pour le dérangement causé à votre vie paisible de citoyen [et règler les 20% supplémentaires pour l'homme de droit].

Cela se multiplie à un point que nous n'imaginez pas.
Pendant qu'on vous sert les chiffres mirifiques de l'efficacité de la police à longueur d'entertainment™, on cache sous le tapis, le résultat final de cette frénésie de l'ordre nouveau.
Multipliées par deux entre 2003 et 2005,
Les indemnisations pour abus de détention provisoire ont atteint les 6 millions d'Euros.

Une police républicaine, n'est pas une police soumise au chiffrage de ses résultats.
D'ailleurs, les policiers eux-mêmes, sur le site du SNOP (
leur syndicat majoritaire qui fait partie du CESP (syndicat européen) le soulignent intelligemment [j'ai casé intelligence et police dans le même article. Ça s'arrose].
Ils aimeraient aussi, par la même occasion, toucher toutes les heures supplémentaires qu'on leur a demandées de faire précédemment.

Travaillez plus pour (peut-être) gagner plus (mais plus tard, éventuellement).

Il parait qu'aux Etats-Unis, un journaliste
qui rencontre un homme politique en privé,
risque un licenciement immédiat afin
d'éviter toute collusion entre ces deux milieux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

filaplomb 16/02/2007 20:36

Killcow : bienvenu à toi !Un tueur de vache ? :-)

Killcow 16/02/2007 19:53

Et oui, le paradoxe est là:plus de sécurité accentue la répression. C'est plus généralement un des problèmes du libéralisme: plus de sécurité = moins d'emplois = +de chômage = -de pouvoir d'achat = -de croissance. Je en sais plus quel économiste disait: "Epousez votre femme de ménage, et vous ferez baisser le PIB. Faites brûler Paris, et vous ferez augmenter le PIB".9MG: 9 Mégas? Chez quel fournisseur?

filaplomb 16/02/2007 15:58

Lutine : Taille "S" ? Mon dieu… !!!:-)

Lutine 16/02/2007 15:52

Trop !!97S : en tour ok, mais en bonnet !!!

filaplomb 16/02/2007 15:34

Lutine : c'est plus symbolique que cela mais je ne veux pas te répondre directement ! Je ferais un article sur ce sujet. Il y a beaucoup à dire…:-)5HT : Et avec la TVA, ca fait combien ?