Le vote (chacun pour soi !)

Publié le par Filaplomb


On me dit des mettre de la photo, je mets de la photo.


La meute qui abat l'un des siens, contaminé par la pensée UDF.

Alain Duhamel n'aurait jamais du avouer son vote.
Comme il est éditorialiste, chacun de ses commentaires suivants est biaisé. Par exemple, s'il en vient à dire que «Nicolas Sarkozy est un ultra-libéral» parce qu'il le pense, on ne peut que comprendre qu'il exagère pour valoriser son poulain béarnais.

En même temps, on ne peut soutenir la thèse selon laquelle il faudrait jouer carte (d'électeur) sur table.
On sait bien que Jean-Marc Sylvestre est un ultra-libéral, c'est écrit dans chacune de ses chroniques. On connait parfaitement ses options politiques.
On imagine difficilement le rédacteur salarié par «L'Humanité» (fondé par Jaurès) prier secrètement pour l'arrivée au pouvoir d'une marionnette du medef.
Tout cela est très clair.

Mais si annoncer son vote devient une règle, un critère journalistique reconnu, imaginez comment se feront les recrutements dans les rédactions.
Enfin, je veux dire s'il venait à quelqu'un l'idée d'embaucher un journaliste !

Faudrait-il mentionner la couleur politique sur le CV ?
Mettrait-on en place des filières de formations séparées pour journalistes de gauche ou de droite ?
Et pour les Gisbert et consorts, existerait-il la validation des acquis de l'expérience : après trois années de service au Figaro, tu peux présenter le concours de journaliste de droite.



Et si soudain, tu n'es plus de la bonne tendance, plus raccord avec l'ambiance générale, tu pourras toujours pisser sur la porte du système.



Le plus drôle dans «l'affaire Duhamel» (rien que le titre, ça fait rigoler), c'est que ce sont les Jeunes UDF qui, pensant défendre une cause enfin populaire, se sont mollement tirés une balle dans le pied.

Imaginez que vous avez dix-huit ans, que vous croyez dur comme fer à un avenir giscardien, que vous portez encore en votre cœur le souvenir de l'amertume du père, mort après toute une vie de fidélité politique sans avoir pu assister au grand triomphe du centrisme et vous tombez sur une vidéo sur laquelle un journaliste connu s'engage en faveur de votre héros au regard si doux et au coeur si pur (qu'il veut devenir Président).

Cela devient soudain votre pépite, votre trouvaille, la pierre philosophale capable de changer toutes ces opinions d'électeurs peu zélés en ardents supporters du grand rêve de la cohabitation permanente.

Evidemment, la meute des autres voyant l'un des leur contaminé par «la chose», s'est senti obligée de le suspendre.
Peut-être pour voir l'évolution de cette contagion en vrai.
Peut-être pour être certaine que personne ne parlera à l'antenne, des promesses tellement exagérées de Nicolas Sarkozy que même les siens sont obligés de corriger.

Alain Duhamel n'aurait jamais du engager son vote. Encore moins dans un amphi de sciences-po.
Parce qu'enfin, il n'était pas chez tata Jacqueline à discuter le bout de gras avec sa belle-sœur. Il était dans un cours de sciences politiques, face à des étudiants. Je veux dire qu'il était bien, à ce moment là, l'homme publique Alain Duhamel. C'est même parce qu'il est ce sempiternel éditorialiste qu'on le rémunère pour enseigner, conseiller, guider, éclairer.
C'est normal qu'il y prenne une leçon.

Et pendant ce temps-là, le petit Napoléon
rêve fébrilement à son sacre prochain ?

Commenter cet article

filaplomb 19/02/2007 17:03

Lutine : eh bé, non, je n'ai pas eu ce commentaire.Peut-être erre-t-il quelque part sur internet…:-)5PC : 5% pour Marie-George ? :-)

Lutine 19/02/2007 15:34

Fil, je t'avais laissé un lien vers un blog, sur le thème de Duhamel.PfffLutineKZE : toujours pas d'idée, décidément, je suis une abonnée au Z

filaplomb 19/02/2007 09:34

Eric : même si on connait la tendance politique d'un journaliste, il ne doit pas soutenir ouvertement un ou une candidate d'après moi. Comme je le disais dans l'article, s'il le fait, toutes ces analyses sont soupçonnables de soutien…Lutine : je n'ai rien effacé. Ton dernier commentaire, pour moi, est sur La paternité, le don au CECOS, …Tu as perdu des commentaires ?Ça m'arrive aussi sur pleins de blogs. Je commente et quand je repasse, plus rien en ligne… Mystères de la technologie !

Lutine 18/02/2007 23:37

Les photos sont superbes !!!Je me demandais, tu as supprimé des commentaires que j'ai écris ???YQG : bof, je vois pas, surtout à cette heure-ci !

Eric 18/02/2007 23:12

Il a été viré pour d'autres raisons.Béatrice Schonberg est toujours à l'antenne...