La morale (une bien belle histoire !)

Publié le par Filaplomb


Sarkozy : la photo interdite
[Richard Bouhet . IPR]*


Ce qui est très génant dans l'affaire de l'appartement de Nicolas Sarkozy, c'est ce rapport pour le moins trouble entre les élus locaux et les promoteurs immobiliers.

C'est étrange qu'un maire en poste qui signe d'une main des contrats très importants avec le fournisseur des immeubles de Neuilly, ne trouve pas une seule seconde choquant de commander de l'autre main, un appartement privé au même professionnel du bâtiment.

Quelle que soit la réalité financière de ce dossier (mais le Canard Enchaîné n'est pas un perdreau de l'année en la matière), c'est bien cette confusion entre la vie privée et la vie publique dans laquelle baigne Nicolas Sarkozy qui doit nous inquiéter.

On se souvient, par exemple, comment il paraissait en public avec femme et enfant, exposait son fils sur grand écran dans les meetings, affichait une volonté de transparence totale sur sa personne.

Comme il restait à l'époque, quelques journalistes qui se permettaient de regarder sous les tapis et derrière les peintures neuves des façades,
il s'est pris le retour de manivelle dans la gueule juste après.
Nicolas Sarkozy a heureusement les moyens de sa fonction et suffisamment d'amis intéressés pour les mettre en pratique :

Vous ne lirez jamais ce livre qui lui déplut au point d'en empêcher la sortie [on note au passage le grand courage de l'éditeur].

Vous ne verrez plus les rocambolesques et libertines aventures de Cécilia dans les bras de son amant dans Paris-Match pour cause de licenciement de son outrecuidant rédacteur en chef Alain Genestar [il pourra toujours ouvrir une école de reporter à son nom : la Genestar Académie. Pardon].

Vous ne verrez pas non plus les photos de Sarkozy barbottant dans la piscine de l'hôtel quatre étoiles de la Réunion, l'équipe de communication du candidat ayant interdit sa diffusion [voici un scoop pour toi lecteur et lectrice de ce blog. Il est un peu gras pour un jogger, non ?].

D'ailleurs, vous ne verrez plus non plus le souriant visage de Cécilia puisqu'elle interdit aux reporters de la filmer et qu'ils obéissent tous, bien gentiment [«La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l?égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics.»].

Le fond de l'affaire de cet appartement et des travaux qui y auraient été réalisés à des prix défiant largement toute concurrence, c'est vraiment la relation qu'entretient Nicolas Sarkozy avec le milieu des affaires.
Rien d'étonnant pour lui à ce mélange des genres entre son mandat de maire et son chéquier personnel.

Il a confondu promoteur immobilier et promotion sur l'immobilier, le solde à payer et les soldes de fin d'année.

Nicolas Sarkozy a lui-même souhaité une république exemplaire, semant ici ou là de bien jolies phrases [«Je veux mettre la morale au coeur de mon projet politique» dit-il dans son discours de Poitiers le 26 janvier dernier»] mais finalement bien incapable d'en accepter la pratique dans la réalité.

Ainsi en va-t-il de son patrimoine personnel (dont cet appartement ne fait plus partie puisqu'il a été revendu en novembre 2006) dont nous attendons patiemment, depuis le 17 janvier dernier, l'apparition imminente.

On sait juste qu'entre 2005 et 2006, ses avoirs ont augmenté de près de 400.000 Euros, le soumettant soudain au paiement de I.S.F,
sans qu'on puisse expliquer l'origine de cet embonpoint soudain, cette crise d'obésité.

S'agit-il d'une volonté pour le futur candidat à la Présidentielle de régulariser une situation fiscale hasardeuse avant l'approche des échéances ?
Ou bien est-ce une miraculeuse opportunité d'affaire (comme on dit chez ces gens là) qui lui aurait permis de ramasser le jackpot et autant de pépètes en une seule fois ?

C'est une bonne nouvelle qu'on puisse, en France, s'enrichir et acheter son propre appartement.
C'est une bonne nouvelle qu'on puisse, en France, s'offrir avec sa moitié et à moitié prix des travaux luxueux (transformation en duplex avec un escalier sur-mesure en chène ciré à 14.400 Euros et 48 mètres linéaires de placards et de bibliothèques (sans compter ceux de la cuisine) à 54.800 Euros).

Ce qui est dommage, c'est que quelques uns le fassent en usant de la position sociale attribuée par les électeurs et qu'ils abusent ainsi de leur confiance et de leur vote, sans parler de la démocratie elle-même.

Pour info, Nicolas Sarkozy sera le rédacteur en chef de l'émission «Le Grand Journal» sur Canal+, ce vendredi à partir de 19h.


* J'ai modifié la mention de l'auteur de la photo.
Ce lundi 5 mars, Richard Bouhet m'informe par mail qu'il n'en est pas l'auteur.
Ce qui nous laisse avec la question de qui tenait l'appareil ce jour-là…

Commenter cet article

filaplomb 02/03/2007 22:06

>Cat : Merci ! J'aime les buzzs, les bases, les bizz, c'est pour ça que je bosse… Ouai, je fais du rap à deux balles !:-)>Nicolas : Dommage, je crois que j'ai trouvé un Loïc, moi aussi ! :-)GJR : Grand Jeune et Royaliste, un homme bien ?  

nicolas 02/03/2007 20:13

Moi, j'arrive en retard aussi, mais je n'ai pas le courage de tout lire.

Cat 02/03/2007 19:05

Pppfhh! j'arrive encore après que tout ait été dit, tu es une success-victim ! :-)alors, il me reste à dire que je suis d'accord avec tout le monde ce soir!:-)buzz au blogueur filap',heu,non, bizz au blagueur 'aplomb

filaplomb 02/03/2007 18:26

Spamy : je te cite :«Rappelons qu'en 1996-97 la situation de l'immobilier est celle d'aujourd'hui  et aujourd'hui,   10 a -15% sur le prix du neuf de 2005  c'est la norme., comme en 1997, j'ai acheté moi même moins cher que le marché et sans bakshish, juste en étant patient. Pour les travaux, si c'est vrai, pour vivre dans le haricot magique, je sais que j'accepterais volontiers des largesses d'un promoteur. C'est pas votre pensée, mais pour eux, il s'agit de réel, de concret, de palpable. Des travaux en cadeau, oui si l'on veut m'en faire moi, je suis réaliste.»C'est bien un commentaire sur l'affaire, non ?Je trouve que sans avoir lu l'enquête complète tu es TRES MAL placé pour commenter de manière aussi… euh… légère ?Le Canard fait son travail et fera de même avec n'importe lequel des candidats et c'est tant mieux.Pour info, l'enquete va bien plus loin que les seuls 300.000 Euros que les medias reprennent.Il y a vraiment confusion des genres.Si tu ne vois pas ce qu'il y a de génant, je suis désolé de devoir le dire, mais tu n'as pas bien compris avec quel argent tout cela est fait…:-)

spamy 02/03/2007 18:20

@filaplomb        ?!?  je n'ai fait aucun commentaire sur LA fameuse enquête....            France football dit de Sarkozy qu'il est plus souvent au parc des princes que Mme Royal au palais bourbon !