En silence (c'est frappant !)

Publié le par Filaplomb

Espèce de sale crétin qui ose frapper ta femme.
Comment te sens-tu ?
Tu te sens un homme espèce de minable de mes deux ?

Et sans frapper, t'es quoi, dis-moi ?
Un protozoaire ?
Un moins que rien ?

Tu veux me faire croire que c'est la frapper qui te fait exister ?

Admettons

J'ai la solution :
Achète-toi un caniche [ou un berger allemand, si tu es très colérique].

Fais-toi installer un putching ball

[ou une enclume si tu es vraiment trop con].


Tous trois jours, une femme meurt
sous les coups de son compagnon.
On en parle si peu…


AUCUN ANIMAL N'A ÉTÉ BLESSÉ PENDANT L'ÉCRITURE DE CET ARTICLE.

Commenter cet article

spamy 09/03/2007 17:43

et lorsque l'on est une femme battue par 36 millions d'électeurs, on commence par qui pour porter plainte ?
2A2   egalité fraternité

1maman 07/03/2007 22:53

oui Cat , comme tu dis bien celaet c'est pourquoi souvent ,dans les "secrets de famille" , seule la parole est salvatrice , libératrice et que sans elle , on voit des situations se répéter  de génération en générationle pouvoir de la parole est merveilleuxet lorsque  la parole vient à manquer  , pour des raisons diverses, alors la souffrance s'installe qui engendre la violence (toutes sortes de violences )

Cat 07/03/2007 21:04

et quand il devient le principal élément de la communication, il se répète dans la succession des génerarions,

Cat 07/03/2007 21:01

bien sûr ,1maman, le pulsionnel participe de  l'échange là où l'élaboration des émotions par la pensée et le langage est impossible, enfin, il me semble,

filaplomb 07/03/2007 20:53

1Maman : Je connais de nom ce Bentolila. Merci de le citer, j'essaierais de l'emprunter a la mediathèque…:-)