A poil [la pilosité de chacun !]

Publié le par Filaplomb

MaherComaBerenices.JPG
Alice Maher «Coma Berenices»



Dans ce que la science appelle les caractères sexuels secondaires, il y a pour l'homme le plaisir de voir du poil lui pousser immanquablement et jour après jour sur le visage.
Ce qui a permis à Monsieu Bic et à Madame Gilette de se monter des empires multinationaux afin de rendre plus pratique le rasage matinal.

Pour ma part, j'ai opté très tôt pour la barbe de trois jours ce qui est tout de même plus pratique que de s'agresser la peau tous les matins à coup de lames hyper-aiguisées. Cela permet surtout de gagner du temps au lever. C'est un peu comme la pelouse du jardin, il s'agit juste de ne jamais se laisser déborder et de s'en tenir à un entretien régulier.

Et, c'est pour exprimer cette virilité qui manque tant à leurs joues que ces messieurs l'expriment à coup de suberfuges comme l'achat de 4x4 ou de voitures de sport. A croire qu'ils aient avant tout besoin de se démontrer à eux-mêmes, le taux de leur testostérone.

Les femmes ne sont pas en reste, qui abusent de crinières changeantes et de pigments les plus divers et les plus variés pour souligner aux autres leur appartenance à ce côté-ci de l'humanité. Et comme Mesdemoiselles Loréal et Chanel ont le sens du commerce, les filles ont des véhicules automobiles de mauvaises qualités tout en restant bien coiffées grâce à Monsieur Dessanges, le capilliculteurs des célébrités.

Si l'on réfléchit bien, la société dans laquelle nous vivons tolère, exacerbe ou interdit certains faits de notre appartenance sexuelle. Elle les corrige aussi suivant une logique qui lui est propre et dont parfois le sens nous échappe. Ainsi, la femme est identifiée à la fois par sa chevelure abondante et son absence de pilosité jambière [et de cuissardes en peau de moumoute]. Tandis que l'homme sera virilisé par la toison de son poitrail et la glabritude de son visage [à la peau burinée mais très douce].

Comme quoi, tout n'est pas logique.


[Mots-clé : caractères sexuels secondaires de l'homme, cheveux de femme, achat de 4X4, Nicolas Sarkozy]

Commenter cet article

nicopingu 17/04/2008 15:55

tellement vrai :-)

filaplomb 27/06/2007 15:49

L'horri-pileuse (je respecte l'anonymat disais-je !) : je propose un rendez-vous de nature médicale afin d'étudier la possibilité de vous greffer la peau des cuisses sur le crane et inversement. Ainsi, vous serez de nouveau de nature pileusement correcte ! :-)(mort de rire ! Commentaire du jour, voire du mois !!! :-))) ).Fiso : tu fais basculer la majorité féminine de ce blog en faveur du poil au menton ! Voilà qui est dit.Si vous avez des actions chez Gilette, vendez d'urgence, ça va baisser ! :-)

Fiso 27/06/2007 15:24

Puisque Fil sollicite l'avis des dames, j' y vais du mien.J' adore frotter ma peau tendre à une joue mal rasée et sans vouloir donner de détails, l'alternance du piquant et du doux est très "énergisant".En revanche, personnellement, je n'aime pas les poils sur le corps.Je salue même les quelques hommes qui vont se faire épiler. Moi j'adore. Ca ne remet en rien en cause leur virilité. Et si on en croit les adeptes, niveau sensations, vous y gagneriez !

L'HORRI-PILEUSE 27/06/2007 14:55

Cher Dok,Voilà:je suis atteinte de calvitie précoce,des poils me poussent en dépit du bon sens,au menton,au-dessus des lèvres,sur les cuisses,le dessus des orteils et les cuisses où ils abondent,comme je transpire abondamment,ils gardent mes odeurs de la journée,et comme je n'ai pas les moyens de changer le tuyau de ma douche,je ne me débarbouille qu'au gant,environ une fois par semaine,mon génicologue a refusé de me prescrire des zormones et m'adresse au spichologue,j'oubliais,pour le persil qui sort du cabas,peut-on couper à la base ou vaut-il mieux les arracher avec les dents?ceci dit,je suis toujours de bon poil et j'évite les rasoirs de tout poil!Merci de vos bons conseils,je vois que vous êtes un connaisseur!

Lutine 27/06/2007 14:34

Fil, non merci !!Je ne voudrais pas qu'il pense qu'il a raison !