C'est parfait {C'est bien ce qui m'inquiète !]

Publié le par Filaplomb


«L'homme de Vitruve» ou les dimension de l'homme parfait
par Léonard De Vinci - vers 1492


Résumé : la vision de nous même par la publicité télévisée.
Citation : «
cette sorte de peplum que s'est offert Vinci™ juste pour essayer d'humaniser son image de bétonneur».


J'ai vu que dans la pub Sun™, ils utilisent un lave-vaisselle transparent pour la démonstration produit.

Sans doute encore un truc qu'aura touché Alice.
[invention du logo vivant : le logo de Alice™ n'est autre que le mannequin lui-même.]
Le concept de la transparence, c'est vieux comme la pub.
L'art et la manière de présenter les choses.
Par exemple, cette sorte de peplum que s'est offert Vinci™ juste pour essayer d'humaniser son image de bétonneur. Vous avez vu tous ces gens, comme ils sont joyeux de faire des pyramides humaines jusqu'au ciel. Un truc énorme en apparence mais on sait bien qu'il y a des trucages.
La grande majorité de cette masse humaine vous semble-t-elle correspondre, un tant soit peu, à ce que vous avez pu voir personnellement autour de vous ? Chez Vinci™, il n'y a pas de petite vieille à chien-chien, pas d'enfants en bas âge, pas d'obèses ni de gens en léger surpoids, pas de ces types qui n'ont plus d'âge à force d'avoir goûté de la galère. De toute façon, chez Vinci™, il n'y en a pas un qui fume. Et tous ces gens joyeux n'ont qu'un seul but dans la vie, faire des pyramides humaines à la gloire de Mademoiselle Vinci™ [oui, c'est une jeunette la Vinci™, c'est pas encore Léonard].
Et bien, je trouve cette publicité nauséabonde.
La vision de la société qu'elle diffuse est une image dangereuse.
Je veux bien qu'on nous prenne pour des crétins avec de la réclame sans finesse.
Je veux bien croire qu'avant, ma lessive était nulle et qu'il me faut vite acheter la nouvelle-nouvelle.
J'accepte qu'on lance une nouvelle formule de mon produit habituel qui m'allait très bien alors que la nouvelle formule pas du tout

[partie très intime : j'ai ce problème avec mon déodorant de grande marque dont la nouvelle formule qu'ils ont décidé de sortir est totalement inefficace. Si vous avez vous aussi ce problème et que de plus vous êtes jeune et jolie, n'hésitez pas à me contacter afin que nous en parlions ensemble. Fin de la partie très intime].

Je suis prêt à croire que, parfois, la publicité peut avoir un côté artistique, dans sa réalisation.

[La publicité n'est pas un art. Elle ne fait que détourner les arts, tous les arts, à des fins commerciales. Fin du débat, merci à la semaine prochaine].

Revenons à Vinci™.
L'offre d'une société parfaite constitue donc une partie de la proposition que nous fait Vinci™.
C'est cela qu'il faut comprendre. On nous promet un monde parfait.
Sans les aveugles,
Sans les trisomiques,
Sans les sourds-muets qui sont si beaux quand ils discutent de vives mains.
Sans les petits vieux du quartier.
Sans mioches, sans chiards, rien en dessous de dix-huit ans.
Sans rien de ce qui dépasse de la norme.
Et les autres, ceux qu'on a mis dans la norme, il leur faut acquérir cette seule et unique vérité personnelle :

«je veux construire joyeusement
une pyramide humaine
pour Mademoiselle Vinci™».
Moi, elle me fait peur cette publicité.

Une dernière remarque sur la pub.
Si vous êtes «Number One mondial»
de la console de jeu
et que vous voulez
faire plus de chiffre, vous faites quoi ?
Chez Nintendo™, ils ont décidé d'attaquer
le marché du troisième âge.
Un coup génial ! Vous mettez juste en place un programme adapté
et vous vendez la même console aux gamins et aux p'tits vieux.
Ça c'est du commerce, mon gars.


Message parsonnel à Nicolas : ça c'est le vrai article.
L'ange, c'était juste en passant.
Et aussi, NON je ne peux pas supprimer le code
qu'on demande pour entrer un commentaire.
Pas d'option existante !

Commenter cet article