Chez Mac Do [j'osais bouffer !]

Publié le par Filaplomb

Magne-Jeremy-.JPG
Photo de Pierre Magne [modèle : Jerémy]



N'avez-vous jamais remarqué qu'en arrivant dans un de ces lieux de restauration rapide, vous croisez systématiquement le clown Ronald en train de se barrer de là ?

Ça doit être un peu comme pour le personnel et une explication au nombre de contrats précaires dans l'entreprise : pour y travailler, il faut être de bonne tenue et, dès que vous commencez à prendre du poids, vous ne faites pas long feu.

C'est un endroit où des obèses viennent acheter à des minces, de quoi s'alimenter.

Depuis quelques temps [c'est à dire depuis que les ventes ont commencé à chuter grave], ils font l'effort d'expliquer un peu les règles de la nutrition. Du moins, ils tentent de le faire croire et, par exemple, sur les sets de table, ils écrivent :

Les légumes, c'est bons et ils nous font du bien.
Quand tu lis ça sur le plateau posé sur la table et sur lequel s'entassent tes hamburgers et ton coca, c'est un peu tard.

Le saviez-vous ?
Une salade de la gamme Salads Plus™
[Serait-il possible de déposer une marque sans faire de faute ?], c'est une des cinq portions de fruits et légumes qu'il est recommandé de consommer chaque jour (Programme National Nutrition Santé 2001).
Sauf à petit déjeuner à la carotte râpé, cela veut dire qu'il ne vous reste qu'un seul repas pour avaler tes quatre autres portions de fruizélégumes quotidiens.
Prévisualisation
Et parce que la diversité est une composante essentielle de l'équilibre alimentaire, n'hésitez pas à varier les plaisirs en alternant les recettes.
Ce qui se traduit par : «maintenant que vous avez goûté celle-ci, notez bien qu'on a préparé quelques variantes qu'on pourra vous fourguer la prochaine fois».

Le jambon de la Recette Jambon Aoste
[notez l'usage nobiliaire des Majuscules] ou le poulet de la Recette Chicken [poulet] Caesar [En réalité, ils auraient simplement pu noter «ou la Recette Poulet», mais «le poulet de la Recette Chicken», ça sonne tellement moderne…] vous apportent des protéines, éléments bâtisseurs de vos tissus comme les muscles par exemple.

[Réécrit en langage non publicitaire : le jambon d'Aoste et le poulet Caesar vous apportent des protéines afin de nourir vos muscles].

Quant à la Recette Fromagère, elle représente l'équivalent d'une part de fromage pour votre repas.
En clair : si vous prenez la version fromage, elle vous apporte du fromage. C'est essentiel de le rappeler.

Je me demande s'ils ne nous prennent pas un peu pour des dégénérés du ciboulot. Genre : on vous signale ce qu'il eut été convenable de manger pendant que,
dans le but d'entretenir l'enrobage adipeux de votre corps d'athlète, vous ingurgitez votre rond de pain garni de sucre et de gras [sans oublier l'acidité de la rondelle de cornichon qui en constitue la signature].

En un sens, ils ont raison parce que, souvent, la meilleur chose dans un écart de conduite, c'est la culpabilité qui en résulte. [A relire cette phrase, je pense que nos amis croyants sont en train d'opiner du chef et j'adore imaginer des cathos qui opinent du chef].

Côté obésité, personnellement, je suis un repenti qui tient sa ligne : dès que je la balance entre dans des zones trop éloignées de mon idéal, je refais un peu d'exercice, je corrige mon alimentation, j'absorbe un peu plus d'eau dans la journée pour favoriser l'élimination et ça se règle tout seul.

A chaque sortie d'hiver, quand s'approche à grand pas le moment où je pourrais enfin exposer au grand air et aux yeux ébahis des filles, mes biscotos très rigolos, je reprends les séances de rameur tous les matins. Et, afin de garder l'esprit éveillé pendant l'effort, je laisse tourner la télévision qui,
même sur les chaines d'infos en continu, me donne droit ma dose personnelle de publicité.

Ainsi, tout à l'heure, je suis tombé sur un film de réclame avec un type qui se lève et qui fait tomber sa serviette exprès pour nous montrer ses fesses de profil, sa silhouette svelte, puis son torse, le tout dépourvu de la moindre particule de graisse.

Il est également dépourvu de toute pilosité mais là, je ne crois pas que ce soit un argument de vente. En tout cas, ce n'est pas précisé, ce qui est assez dommage puisque je n'ai personnellement aucune intention de devenir pectoralement chauve.

Il s'agit donc d'un produit amincissant pour homme sous forme de gellules à avaler. Sans doute une adaptation au marché masculin d'une de ces pilules miracles que les femmes ont auparavant plébicitée par un achat en masse.

Pourtant, malgré cette période propice, je ne me sens pas du tout concerné. Ma pensée d'homme est que je maîtrise mon corps par la musculation, par l'effort, par l'action et il ne me semble à aucun moment plausible de pouvoir se débarrasser de l'emponpoint par l'absorption d'un médicament. La perte de poids par l'intérieur m'apparaît comme une douce fiction.

Les publicitaires, sans doute trop flemmards pour se creuser les méninges, ont simplement transféré l'argumentaire qu'ils utilisaient auprès des femmes. Ils ne se sont sans doute pas posé la question de la différence d'univers, de la disparité de la pensée entre homme et femme et de la place fort différente qu'y tient l'intériorité.

Je conçois parfaitement qu'une femme imagine perdre du poids en prenant en elle une substance sous forme de cachet à avaler. Cela ressemble à mes yeux à un chemin de pensée qui lui est propre.

Mais, quant à moi, et je mets cela sur le compte de la masculinité, je perçois mes problèmes de poids comme une chose de l'extérieur et donc, à maîtriser par cette voie. Je rame, mes muscles se tendent, mes poumons se gonflent puis se vident, mon cœur atteint un rythme à la limite entre battement et vibration, la sueur perle à mon front et, lorsque mes abdos m'informent chimiquement de leur effort, cette douleur m'est un signe positif.

J'agis concrètement sur mon enveloppe corporelle pour en resculpter les contours et cette sensation physique de l'effort constitue en elle-même une étape nécessaire. Ce que ne pourrait m'apporter aucune médication, aussi miraculeuse soit-elle.

Commenter cet article

filaplomb 09/05/2007 09:44

Nicolas : Le Fouquet's, un grand restaurant populaire ! :-)

Nicolas J 09/05/2007 08:51

Le Fouquet's, c'est de la restauration rapide ?

Eric 06/05/2007 23:45

Non au président en restauration rapide. Non à la malpolitique. Le Mac sarkozy, c'est une daube...

filaplomb 06/05/2007 18:02

Christine : un petit coup de flemme culinaire, que ceux-tu, ça arrive !
Et puis, c'est toujours une expérience :-)

Cat : archétype, archétype, est-ce que j'ai une gueule d'archétype ?
Je ne me sens pas sexiste parce que je dis que les femmes sont plus interiorisées que les hommes, voyons ! Je sais bien qu'en suite il y a des cas particuliers ! :-)


7PP : pour aller voter NiKo ? :-|

Cat 06/05/2007 10:16

"...auprès des femmes. Ils ne se sont sans doute pas posé la question de la différence d'univers, de la disparité de la pensée entre homme et femme et de la place fort différente qu'y tient l'intériorité.

Je conçois parfaitement qu'une femme imagine perdre du poids en prenant en elle une substance sous forme de cachet à avaler. Cela ressemble à mes yeux à un chemin de pensée qui lui est propre.":
Fil,j'ai du mal à y croire,serais-tu un brin(juste un brin)sexiste???
les femmes croient au miracle de la pharmacochimie comme de pauvres cruches qui attendent que le divin scientifique les aide alors que les hommes,bien plus terriens,se prennent en main à la moindre petite prise de poids ou début de "flasquitude",c'est bien connu,il n(y a qu'à voir dans la rue! :-)