La réalité [l'imagination au pouvoir !]

Publié le par Filaplomb

Si j'écris :
«la petite fille revenait en courant du jardin, le ballon rouge à la main».

Les mots «petite fille», «jardin», «ballon rouge» ont allumé votre imaginaire.
Il suffit donc à l'auteur, cette feignasse (en l'occurence moi-même), d'agiter devant vos yeux du signifiant pour que vous l'interprêtiez avec votre propre créativité.

Ecrire, c'est un peu comme poser les lattes du treillis qui accueillera la vigne vierge.

L'incomparable de la littérature parmi les arts narratifs (mais pas que) vient donc, sans doute, de ce qu'elle s'appuie avant tout sur l'univers mental de chacun.

Ainsi, nul d'entre vous, s'il était possible d'imprimer sur papier vos photos intérieures, ne reconnaîtrait parmi les autres petites filles des autres lecteurs présents, l'image de celle que vous avez visualisée.

Ça y est ? Vous les voyez toutes les petites filles possibles ?
Faites donc un effort d'imagination !

La même scène de l'enfant revenant du fond du jardin, un jouet rouge à la main, réinventée dix fois de suite en modifiant quelques détails. Le ballon dans la main gauche, un nœud en forme de papillon dans les cheveux qui sont blonds, puis d'un noir profond, l'enfant saute à cloche-pied…

La capacité de notre cerveau à fabriquer toute sorte de fictions est tout à fait prodigieuse. Même s'il peut arriver, parfois, que ce soit cette capacité, justement, qui crée le problème.

Ainsi, l'angoisse et la peur que vous éprouvez devant la vie ne sont bien souvent que le fruit de ce mécanisme. Les conséquences d'un acte éventuel, le résultat d'une décision que vous avez à prendre, les choix que vous devez effectuer à chaque instant, tout cela n'est, en effet, que pure interprétation du réel.

Le monde autour de vous est donc une représentation, une réinterprétation du réel par le filtre de votre imagination…

Commenter cet article

filaplomb 27/05/2007 23:11

Flo Py : mais j'ai aussi reçu l'autre commentaire ! Je les reçois par mail quand tout va bien ! Tu es pardonnée ! :-)))Eric : Merci, j'irais voir ça… :-)Cali Rise : terrrrible ! Merci d'avoir joué le jeu ! :-)

Cali Rise 27/05/2007 19:30

C'est à dire que la petite fille, ma petite fille au ballon rouge avait les cheveux noirs... Donc maintenant, je me retrouve à voir avancer vers moi une petite fille aux cheveux blonds avec un ballon rouge à la main et une petite fille aux cheveux noirs avec un ballon rouge à la main. Va savoir pourquoi ensuite je vois une tête volée, décapitée d'un corps qui conduisait auparavant une décapotable ? Sans doute parce que la tête roule au sol comme un ballon rouge après avoir été sectionnée du corps par un câble tendu au milieu de la route. Et la petite fille ? La petite fille arrive au bord de la route et voit cette tête rebondir, rebondir... 

Eric 27/05/2007 14:05

j'ai trouvé le truc le plus réac de la blogosphère: le blog de Valeurs actuelles. A savourer. C'est du sévère.http://blog-va.com/

Flo Py 27/05/2007 02:37

Bon, je vais aller me coucher, moi, parce que je viens de réaliser que j'avais mis un commentaire sur le post précédent !!! Et c'est d'autant plus bête que le commentaire faisait directement suite au tien... Je suis désoléééée !!!Bises.

filaplomb 26/05/2007 21:28

Cat (1) : pas de suite, c'est ton imaginaire à toi ! Moi, j'aurais choisi une autre histoire ! :-)Nicolas (1) : le froid et la pluie chez le grand-père, ça veut dire que c'est en Bretagne ? :-) (ça faisait longtemps que je ne m'étais pas moqué du climat armoricain vivifiant !)Cat (2) : du social, de la vedette Mite-Au-Logique (je dis ça à cause de Thérus, ça devait bien être un d.ieu quelque part, non ?), je te reconnais bien là !Lutine (1) : tu es toujours dans le ton qui est le tien. C'est ça qui est bien ! (tiens d'ailleurs Franssoit te rend hommage, tu as lu ?)Lutine (2) : A propos de Arno est sa pub, personellement, je les laisse car je trouve qu'ils sont drôles sans rien ajouter ! Effectivement, le réflexe, c'est évidemment de ne pas aller voir !Nicolas (2) : d'accord avec toi sauf que la pub en commentaire, ça se fait au moins en ayant lu l'article et en en parlant !Lutine (3) : Si Lutine, Franssoit a toujours raison. C'est un principe !Cat (3) : je suis chez et même pas mort ; mais pas inspiré. Faut dire que j'ai coupé les infos peut après la catastrophe électorale donc je ne fais plus d'article à partir d'une simple réaction à la bétise de la droite. Ca limite soudain l'étendue du blog !